RDS.ca, Nicolas Landry vendredi, 21 juin 2013. 13:14

Yvon Michel ne peut donner aucune garantie concernant l’avenir à court terme d’Adonis Stevenson, sauf peut-être celle-ci : Bernard Hopkins ne sera pas le prochain adversaire du nouveau champion des mi-lourds du WBC.

Deux jours après que Hopkins eut confié à ESPN qu’il était prêt à répondre à l’invitation que lui avait indirectement lancée Stevenson après sa victoire contre Chad Dawson, Michel a rayé cette possibilité de la liste d’options qui s’offrent à « Superman » dans un court entretien avec RDS.

« À quelque part en 2014, on aimerait organiser un combat d’unification des titres avec Bernard Hopkins, mais pas maintenant. Le plan est de donner deux combats à Adonis en 2013, mais Hopkins ne sera pas son prochain adversaire, ni le suivant », a insisté Michel vendredi.

Hopkins devait à l’origine défendre son titre en juillet contre Karo Murat, mais le combat était tombé à l’eau lorsque l’aspirant a éprouvé des problèmes avec l’obtention de son visa de travail. Trois jours plus tard, l’IBF ordonnait à son champion de se frotter à l’aspirant obligatoire Sergey Kovalev, une alternative qui ne plaisait apparemment pas à Hopkins.

« En se disant intéressé à affronter Stevenson dans les médias, Hopkins voulait envoyer le message à Main Event et à Kovalev qu’il n’était pas intéressé, croit Michel. Et de toute façon, même si son intérêt pour nous avait été réel, ça n’aurait pas été un combat d’unification (N.D.L.R. : puisque Hopkins aurait dû renoncer à son titre) et c’est ça, notre objectif. »  

Finalement, vendredi, le champion WBO des mi-lourds Nathan Cleverly s’est occupé d’annoncer sur son compte Twitter qu’il affrontera Kovalev le 17 août au Royaume-Uni. Michel croit que le combat entre Hopkins et Murat sera éventuellement de retour à l’horaire à l’automne.  

HBO : « Les choses avancent très bien »  

Michel revient tout juste d’un séjour à New York, où il s’est livré à quelques séances de négociations avec les dirigeants des réseaux américains HBO et Showtime. Sans vouloir révéler trop de détails sur le résultat de ses discussions, il admet que « les choses avancent très bien » dans sa quête d’une « entente de plusieurs combats » avec HBO, qui a diffusé le combat entre Stevenson et Dawson au Centre Bell.

« HBO nous ouvre toutes grandes ses portes », affirme le promoteur, qui comprend que les possibilités pour faire avancer la carrière de son poulain nouvellement couronné sont plus nombreuses avec ce télédiffuseur, qui détient les droits sur une attirante brochette de pugilistes à 168 et 175 livres.

Selon Michel, Stevenson passera la fin de semaine à New York pour supporter le poids lourds Johnathon Banks, son coéquipier du Kronk Gym qui affrontera Seth Mitchell en sous-carte du gala mettant en vedette Paulie Malignaggi et Adrian Broner. Les dirigeants de HBO devraient profiter de l’occasion pour offrir au Québécois une visite guidée de leurs bureaux.