lundi, 25 juil. 2011. 11:18

(RDSolympiques.ca) - Le Comité olympique canadien et À nous le podium! ont un objectif déclaré pour Londres 2012, anticipant que le Canada figurera parmi les 12 premiers dans le classement général des médailles. À l'approche de l'été prochain, le pays est prêt pour ses meilleurs résultats en médailles à des Jeux olympiques où tous les pays seront au rendez-vous, et voici 12 raisons canadiennes pour que les téléspectateurs regardent et fassent l'expérience de l'action de Londres 2012.

12 : Le numéro du maillot porté par la plus grande joueuse de soccer de l'histoire canadienne, Christine Sinclair. Étant l'une des 10 sélectionnées sur la liste de la FIFA pour le titre mondial de la meilleure joueuse de l'année 2010, Sinclair devrait sans doute mener ses coéquipières à Londres l'été prochain. Malgré une performance décevante au dernier Mondial, l'équipe féminine tentera de gagner la première médaille olympique du pays dans un sport d'équipe depuis la médaille d'argent de l'équipe de basketball masculine canadienne aux Jeux de 1936 à Berlin.

11 : L'âge de la triathlonienne la mieux classée au Canada, Paula Findlay, au cours des Jeux olympiques de Sydney 2000, lorsque le triathlon a fait ses débuts olympiques officiels. Le Canadien Simon Whitfield a remporté la médaille d'or olympique dans le triathlon inaugural hommes, et maintenant Findlay et Whitfield porteront tous les deux les espoirs du Canada pour des médailles dans ce sport lors des Jeux de Londres 2012.

10 : Le nombre de Jeux olympiques auxquels le cavalier canadien Ian Millar aura participé quand il se présentera à Londres 2012 l'été prochain, établissant le record olympique de participation par un athlète individuel. Millar et Éric Lamaze, le seul multiple médaillé du Canada à Pékin 2008, dirigeront les efforts équestres du Canada à Londres.

9 : Le nombre total de médailles olympiques remportées en plongeon par le Canada. L'équipe de Londres 2012 est en bien positionnée pour ajouter à ce nombre, avec cinq des neuf médailles attribuées aux vétérans Émilie Heymans (deux d'argent et une de bronze) et Alexandre Despatie (deux d'argent), qui tous deux participeront à leurs quatrièmes Jeux. L'équipe est également forte de jeunes talents comme Jennifer Abel, Meaghan Benfeito et Roseline Filion.

8 : Le nombre de rameurs des plus grands bateaux en aviron qui devraient de nouveau atteindre le podium pour le Canada. Les rameurs du huit hommes sont les champions olympiques en titre, tandis que l'équipe féminine de huit du Canada recherche un retour au succès olympique, après avoir terminé quatrième en 2008. Les rameuses poids légers du Canada, menées par la médaillée de bronze de Pékin 2008 Tracy Cameron, ont aussi leurs chances de succès à Londres.

Huit représente aussi le nombre de médailles olympiques remportées en lutte libre par le Canada au cours des huit derniers Jeux. L'équipe de Londres 2012 a l'intention de continuer sur cette lancée grâce en grande partie à un groupe important et talentueux de lutteuses dans diverses catégories de poids, dont la médaillée d'or à Pékin 2008, Carol Huynh.

7 : La date en août 2012 à laquelle le Canada peut attendre avec beaucoup d'impatience. Le 7 août alignera plusieurs espoirs légitimes de médailles canadiennes, y compris Simon Whitfield deux fois médaillé olympique en triathlon hommes, Alexandre Despatie deux fois médaillé d'argent olympique en plongeon au tremplin de 3m hommes ainsi que médaillé de bronze à Pékin 2008, et Priscilla Lopes-Schliep et Perdita Felicien dans le 100m haies. Les autres espoirs de médailles du Canada en compétition ce jour-là incluent le duo en natation synchronisée féminine ainsi que la deux fois championne du monde en titre, Tara Whitten, en cyclisme sur piste, ce qui rend cette journée particulièrement intéressante.

6 : Le nombre de Jeux olympiques, y compris Londres 2012, depuis la toute dernière médaille d'or du Canada en boxe, remportée par Lennox Lewis aux Jeux de 1988 à Séoul. Cette statistique va sans doute changer l'été prochain, lorsque la Canadienne Mary Spencer se montera sur le ring pour les débuts olympiques officiels de boxe féminine. Spencer a été championne du monde deux fois dans la catégorie des 66 kg et elle compétitionne désormais dans la catégorie des 75 kg, décrochant le titre mondial de 2010.

5 : Le nombre de médailles olympiques que le Canada a remportées dans l'épreuve C-1 1000m de canoë-kayak hommes. Le Canada cherchera à ajouter à ce total grâce à Mark Oldershaw, qui a été le cinquième membre de la famille Oldershaw à participer à des Jeux olympiques en 2008. Oldershaw sera à la tête d'un contingent canadien important dans les épreuves en ligne de canoë-kayak, avec la participation du triple médaillé olympique Adam van Koeverden.

4 : La position dans laquelle le Canada a terminé dans 10 épreuves différentes lors des Jeux de Pékin 2008. Sept des Canadiens ayant terminé à la quatrième place participeront à nouveau pour une autre tentative de podium à Londres 2012, y compris l'haltérophile Christine Girard, le nageur Mike Brown, la cycliste de vélo de montagne Catharine Pendrel et le lanceur de poids Dylan Armstrong, qui a raté de seulement un centimètre une médaille de bronze à Beijing 2008.

3: Le nombre de médailles annoncé par Natation Canada comme étant son objectif pour Londres 2012. L'équipe est dirigée par Ryan Cochrane, médaillé de bronze de Beijing 2008 en 1500m nage libre hommes. Brent Hayden, le spécialiste en nage libre, visera également une place sur le podium, alors que du côté des femmes, Annamay Pierse détient le record du monde au 200m brasse.

Trois représente aussi le nombre de médailles que la trampoliniste canadienne Karen Cockburn a remportées dans sa carrière olympique, faisant d'elle l'athlète la plus décorée qui soit de la discipline. Londres 2012 constituerait son quatrième voyage aux Jeux.

2: Le nombre de meilleures coureuses de haies du monde dont le Canada peut se vanter grâce à Perdita Felicien et Priscilla Lopes-Schliep. Félicien vise la seule récompense qui manque à sa carrière - une médaille olympique. Lopes-Schliep est la médaillée de bronze olympique en titre et cherchera à se remettre en pleine forme à temps pour Londres, après l'annonce qu'elle est enceinte de son premier enfant.

1: Le nombre de médailles que l'incomparable Clara Hughes doit remporter afin de revendiquer le titre « d'athlète olympique la plus décorée du Canada », car elle est actuellement à égalité avec son ancienne coéquipière de patinage de vitesse sur longue piste, Cindy Klassen, avec six médailles à son actif. Hughes, qui a remporté ses deux premières médailles olympiques en cyclisme aux Jeux de 1996 à Atlanta avant de s'orienter vers le patinage de vitesse sur longue piste, retournera au cyclisme à Londres 2012 et visera le podium à nouveau.