RDS.ca lundi, 11 févr. 2013. 14:48

BROSSARD – Erik Cole est conscient qu'il a connu une contre-performance samedi soir.

Utilisé pendant à peine onze minutes contre les Maple Leafs de Toronto, l'attaquant a revu le match dès son retour à la maison. Il a par la suite envoyé un message texte à ses coéquipiers pour leur souligner qu'il souhaite se retrousser les manches pour contribuer aux succès du groupe.

« J’ai l’intention de faire partie de la solution, a statué Cole lundi. Les réponses que j’ai obtenues étaient positives et nous avons eu un bon entraînement aujourd’hui. La bonne humeur des gars sur la glace et dans le vestiaire est de bon augure à l’approche du voyage. »

« Ça ne fait que démontrer à quel point il est un bon gars d’équipe, croit Josh Gorges, qui avait fait une sortie émotive après la défaite de samedi. Au début de la saison, nous avons tous discuté de l’importance de mettre la barre haute et de nous montrer responsables de nos actions. Et nous comprenons que personne n’a été à la hauteur samedi, personne. Maintenant, il faut se regarder dans le miroir et se prendre en main. Nous serons meilleurs demain. »

Les mauvais débuts de saison deviennent une habitude pour Cole. Lors des cinq dernières saisons, l'Américain n'a jamais obtenu plus de cinq points à ses onze premiers matchs.

L’entraîneur Michel Therrien croit que le vétéran démontre une bonne attitude et qu'il réalise l'urgence de la situation.

« Il connaît quand même un lent départ, mais je pense qu’il a fait un beau geste hier. Il a réalisé qu’il n’en donnait pas assez à ses coéquipiers et je suis convaincu qu’il va rebondir de cette séquence-là », a partagé Thierren.

Bon voyage

Pour la première fois de la saison, le Canadien disputera deux matchs consécutifs à l'étranger cette semaine.

Après trois matchs sans victoire, Therrien croit que ce voyage tombe à un bon moment, puisque les joueurs auront l'occasion de changer d'air et de passer beaucoup de temps ensemble.

« On va être en famille. Il n’y aura pas de distraction, on va uniquement penser au hockey. Ce voyage est le bienvenu, les joueurs auront l’occasion d’apprendre à se connaître un peu plus à l’extérieur de l’aréna. »

*D’après un reportage de Patrick Friolet.