samedi, 18 févr. 2012. 18:19

JUPITER, Fla. - Au revoir Albert Pujols. Bonne chance Tony La Russa. À bientôt Dave Duncan.

Les Cardinals de St. Louis, champions en titre de la Série mondiale, ont un nouveau visage. Ils amorcent le camp d'entraînement à la recherche d'un nouveau frappeur no 3 et sous la gouverne d'un nouveau gérant et d'un nouvel instructeur des lanceurs.

Avant de rencontrer les journalistes, à quelques pas d'un des six terrains d'entraînement au Roger Dean Stadium, Mike Matheny s'est mis à blaguer afin de s'assurer qu'il était au même endroit où La Russa a accordé des entrevues pendant 16 printemps. Équipé d'un café à la place d'un masque et de protège-tibias, l'ancien receveur a admis que c'était une sensation un peu étrange.

« Est-ce que c'est le bon endroit? » a dit Matheny.

Deux sacs d'équipement et six boîtes de chaussures étaient empilés devant le casier de Matt Holliday, qui appartenait auparavant à Pujols. En ce qui concerne la décision de Pujols d'accepter en décembre dernier un contrat de 10 saisons et 254 millions dollars US avec les Angels de Los Angeles après 11 saisons dignes d'un membre du Panthéon avec l'équipe qui l'avait repêché? Une vieille nouvelle.

Le nom de Pujols n'a même pas été prononcé au cours de la conférence de presse initiale de Matheny, qui a duré 18 minutes.

« Ça va être différent, a admis le lanceur Kyle Lohse. Mais c'est une business et nous avons 25 autres joueurs qui vont travailler ensemble afin de remporter autant de matchs que possible. C'est comme ça. »

Les Cardinals s'attendent à une visite de La Russa au cours des prochaines semaines. La Russa va donner un coup de main à son bon ami Jim Leyland des Tigers. Il a toutefois indiqué qu'il n'avait pas l'intention de donner de leçons à Matheny et de regarder par-dessus son épaule.

Comme La Russa le faisait, Matheny a prévu des journées courtes, mais bien remplies pour le début du camp avant les premiers matchs le 5 mars. Il a passé la journée de samedi à suivre une routine qui n'était pas très différente de celle suivie par La Russa.

Ce n'est pas une surprise puisque Matheny a joué pour les Cardinals pendant quatre saisons et était entraîneur dans l'organisation au cours des deux dernières années avant d'obtenir le poste de gérant en novembre dernier.

« Les gars se présentent et font ce qu'ils ont à faire. On ne perd pas beaucoup de temps, a indiqué Matheny. En fait, on ne perd pas de temps. Nous faisons ce que nous avons à faire, nous nous améliorons et puis nous partons. C'est très semblable à ce qui se faisait ici lors des dernières années. »