AP lundi, 18 févr. 2013. 11:02

NEW YORK - Les ligues majeures de baseball ont réussi un jeu blanc au chapitre de l'arbitrage salarial, cette année.

Le releveur Darren O'Day a finalisé les détails d'un contrat de deux ans d'une valeur de 5,8 millions $ US avec les Orioles de Baltimore, lundi, et il est ainsi devenu le 133e et dernier joueur à s'entendre sans recourir à une audience parmi les 133 joueurs qui avaient déposé une demande d'arbitrage salarial, le 13 janvier.

C'est la première fois depuis que l'arbitrage est entré en vigueur, en 1974, qu'aucun joueur ayant fait une demande n'a eu besoin de l'intervention d'un arbitre pour en arriver à une entente.

Seulement trois audiences avaient été nécessaires en 2005, en 2009 et en 2011. L'arbitrage salarial avait été suspendu en 1976 et 1977, pendant qu'on mettait en place le fonctionnement du marché des joueurs autonomes.

L'année la plus occupée a été 1986, avec 35 audiences. Cette année, les équipes ont toutefois paraphé des ententes avec leurs jeunes vedettes avant les audiences, en leur accordant des contrats à long terme dans plusieurs cas.

O'Day touchera 2,2 millions $ cette année et 3,2 millions $ en 2014. Les Orioles ont une clause d'option de 4,25 millions $ en vue de la saison 2015, ainsi qu'une clause de rachat de 400 000 $.

Le droitier de 30 ans a affiché un dossier de 7-1 avec une moyenne de 2,28 en 69 rencontres l'an dernier.