lundi, 10 sept. 2012. 21:27

L'hégémonie des Capitales de Québec sur la Ligue Can-Am s'est une fois de plus confirmée quand ils ont enlevé les grands honneurs de la série finale face aux Jackals du New Jersey.

Les Capitales ont enlevé les honneurs de la finale en cinq parties grâce à un gain décisif de 10-3, lundi au Yogi Berra Stadium.

Québec a pris les devants en troisième manche à la suite de deux gaffes du joueur de deuxième but des Jackals Angel Berroa. Après avoir commis une erreur permettant au rapide Sébastien Boucher d'atteindre les sentiers, l'ancien des Ligues majeures a cafouillé sur une balle frappée par Rene Leveret et Boucher est venu croiser le marbre du deuxième coussin.

Les Jackals sont revenus avec trois points en septième manche. Avec un coureur au troisième et deux retraits, Carlos Guzman a frappé un coup sûr le long de la ligne du troisième but et un point est venu marquer. Sur la même séquence, Matt Cusick s'est fait prendre en souricière entre le troisème coussin et le marbre, mais Jonathan Malo a échappé la balle et le frappeur désigné des Jackals est venu créer l'égalité. Deux frappeurs plus tard, Chris Henderson a frappé un simple permettant à Guzman de venir marquer. Soudainement, New Jersey menait 3-2.

Les Québécois ont toutefois ouvert la machine en inscrivant pas moins de huit points dans les deux dernières manches.

Après avoir subi la défaite à son premier départ en séries, le droitier Jeff Duda s'est repris de belle façon. De la deuxième à la cinquième manche, le Canadien a affronté le minimum de Jackals. En sixième manche, Chris Henderson lui a fait perdre son match sans point ni coup sûr. Le lanceur de l'année dans la Can-Am a donné seulement un coup sûr et a retiré huit frappeurs sur des prises en six manches et deux tiers de travail.

Les Capitales ont frappé deux circuits dans la victoire; Jonathan Malo, qui a produit quatre points, et Josue Peley en ont été les auteurs.

Rene Leveret a produit trois points pour les Capitales.

Tony Davis a lancé un tiers de manche pour mériter la victoire. Isaac Pavlik a été le perdant.

Les joueurs vont célébrer avec leurs partisans mardi au Stade municipal. L'entrée est gratuite.