vendredi, 27 janv. 2012. 13:44

Après des mois, des années de tergiversations, tout indique que le combat tant attendu entre Floyd Mayweather fils et Manny Pacquiao aura lieu en 2012.

Il est possible de croire que les deux boxeurs en viendront aux coups au mois de novembre, après que Mayweather eut purgé sa peine de prison pour violence conjugale. Les deux partis ont enfin réalisé que la fenêtre pour organiser ce mégacombat est sur le point de se fermer.

Pacquiao est passé bien près de subir la défaite à son dernier duel contre Juan Manuel Marquez et ce n'est pas le fruit du hasard si Mayweather a commencé à mettre de la pression à partir de ce moment-là. De son côté, le promoteur de Pacquiao, Bob Arum, est devenu un peu plus hésitant, avec raison d'ailleurs.

Ultimement, tout ce beau monde n'aura pas le choix de donner aux amateurs ce qu'ils veulent et un combat en novembre couronnerait une grande année de boxe. Je suis convaincu que Mayweather et Pacquiao fracasseront tous les records de vente pour un événement présenté à la télévision à la carte.

Dans le passé, je ne croyais pas un tel dénouement possible. Tout était une question d'argent. J'ai changé d'idée, car c'est maintenant devenu une question d'égo, de réputation, de respectabilité et même de notoriété. Dans le fond, Mayweather avait certaines inquiétudes quant au pouvoir offensif de Pacquiao. Ces doutes se sont cependant dissipés à la suite de la performance de ce dernier contre Marquez.

Chose certaine, c'est toute l'industrie de la boxe qui en sortira gagnante. Il s'agira du plus gros événement de sports de combat de l'année. Même les gens qui n'y connaissent rien auront une opinion à ce sujet! Ce ne sont pas deux boxeurs qui s'affronteront, mais bien deux célébrités.

Une nouvelle génération à surveiller

À une certaine époque, il y a un adage qui disait ainsi va la division des poids lourds, ainsi va la boxe professionnelle. Le champion de cette catégorie était également l'athlète le mieux rémunéré sur terre. Comme les temps ont changé!

Aujourd'hui, les lourds se retrouvent dans la même situation que les mi-lourds lorsque Roy Jones fils dominait. Il y a un cruel manque d'intérêt en Amérique, car il n'y a tout simplement pas d'opposition. Bref, personne ne semble avoir ce qu'il faut pour détrôner les frères Klitschko. Même si Vitali annonce sa retraite pour passer à autre chose, son frère cadet Wladimir est encore là.

L'avenir de la boxe aux États-Unis s'appelle Saul Alvarez, Adrien Broner, Julio Cesar Chavez Fils, Nonito Donaire et plus particulièrement Gary Russell fils. Il y a en effet plusieurs jeunes qui poussent, mais ils n'évoluent pas dans la catégorie reine de la boxe.

Alvarez et Chavez me font beaucoup penser à Oscar De La Hoya dans la mesure où ils parviennent à intéresser les jeunes à la boxe. Actuellement, les partisans ont un certain âge et les plus jeunes regardent davantage les arts martiaux mixtes.

Il est également intéressant de constater qu'Alvarez et Chavez attirent les foules à l'extérieur de Las Vegas. Cette ville sera toujours le point d'ancrage des combats les plus prestigieux, mais l'industrie doit absolument présenter des galas à New York ou Atlantic City pour assurer sa pérennité.

En terminant, voici quelques courtes observations et prédictions pour 2012.

- Bernard Hopkins et Erik Morales accrocheront leurs gants. Je serais le premier surpris si Morales parvenait à rivaliser avec les meilleurs super-légers malgré la belle performance dans sa défaite contre Marcos Maidana en avril 2011.

- Timothy Bradley reviendra à l'avant-plan. Il n'a pas beaucoup boxé l'année dernière en raison d'une dispute contractuelle avec son ancien promoteur. Avec Top Rank, il a le potentiel pour redevenir dominant. Au contraire d'Amir Khan, qui n'est pas devenu celui que tout le monde attendait même s'il a à mes yeux battu Lamont Peterson.

- Il y aura un combat à ne pas manquer chez les moyens en Sergio Martinez et Gennady Golovkin. Le Kazah a récemment signé un contrat avec les Klitschko et lorsque les amateurs le découvriront, il fera fureur. Golovkin est extrêmement dangereux et intéressant!

- Lucian Bute et Andre Ward unifieront leurs titres à l'occasion d'un combat qui aura vraisemblablement lieu cet automne. Bute a rappelé qu'il s'agissait de son objectif, tandis que Ward ne pourra plus se cacher à un moment donné.

- Jean Pascal se retrouvera dans le même ring que Chad Dawson lorsque ce dernier en aura terminé avec Hopkins. Dawson voudra plus que jamais venger la seule défaite qu'il a subie depuis le début de sa carrière.

- Donaire et Yuriorkis Gamboa continueront de dominer leurs catégories. Ces deux boxeurs vont se révéler pour devenir de véritables vedettes.

*Propos recueillis par Francis Paquin