dimanche, 10 juin 2012. 13:49

Au diable un affrontement possible entre Manny Pacquiao et le prisonnier Floyd Mayweather. Le combat ne se matérialisera probablement pas maintenant que le Pacman a subi la défaite crève-cœur gracieuseté de Timothy Bradley et des trois juges de boxe de Las Vegas.

Comme toute l'équipe de commentateurs du réseau HBO, je n'en reviens tout simplement pas! La décision rendue par les trois juges de la Commission athlétique du Nevada est honteuse. C'est du moins ce que prétend le promoteur Bob Arum qui a ajouté : « C'est ridicule… C'est honteux… C'est absurde… »

Par contre, Arum a tenu à ajouter qu'il ne croyait pas à une manigance de la part des officiels. « Non, pour moi, c'est de la pure incompétence! »

Quant au quatuor de commentateurs de HBO, ils ne savaient plus quoi dire tellement ils étaient surpris et outragés du verdict et ça se comprend. Leur pointage était de 119-111 pour le Pacman.

Pour le descripteur Jim Lampley : « C'est incroyable… C'est un vol manifeste », a-t-il lancé à la fin de l'émission.

Le spécialiste et très expérimenté analyste Emanuel Steward, reconnu pour son calme et sa diplomatie n'a pu s'empêcher de lancer : « Plus rien ne me surprend dans le monde de la boxe. À 115-113 en faveur de Pacquiao, je trouvais ce pointage inadmissible. Pacman était plus en avance que cela. Cette décision est terrible. »

Même l'autre analyste Max Kellerman n'en revenait tout simplement pas, même pendant qu'il interviewait le vainqueur Timothy Bradley à l'issue de la rencontre. On le sentait mal à l'aise et il a dû expliquer au nouveau champion qu'il devait poser les vraies questions.

Pauvre Harold

Et que penser de ce pauvre Harold Lederman qui avait scoré tout le combat et dont la fiche finale indiquait un triomphe de 119-111 en faveur du Pacman.

Tout ce monde-là… Je devrais dire tous ces experts ne peuvent pas tous errer en même temps.

Comment se fait-il qu'il y ait une aussi grande disparité entre le score des experts, des gens dans la salle qui ont hué la décision et les trois juges, Jerry Roth, C.J. Ross et Duane Ford, trois résidents de Las Vegas?

Jerry Roth est le seul des trois juges qui a remis une carte de pointage de 115-113 en faveur de Pacquiao. C.J. Ross et Duane Ford ont fait le contraire avec des pointages de 115-113 pour Bradley.

Selon Roth, Pacman a perdu les trois derniers rounds du combat. Ce pointage est identique à celui de Ross. Quant à Duane Ford, sa carte indique que le Pacman a perdu cinq des six derniers rounds. Il ne lui a accordé que le 11e.

En regardant le match à la télé, j'ai scoré une carte de 117-111 pour Pacquiao qui a gagné tous les rounds, selon moi, exception faite des 2e, 8e et 10e, et j'ai été vraiment généreux pour Bradley.

Une vengeance

Disons que la Commission athlétique du Nevada a couru après le trouble avant même que le combat ne commence. Les gens de la Régie ont permis à Pacquiao de visionner le match de la finale de basketball à la télévision entre le Heath de Miami et les perdants, les Celtics de Boston, retardant le début de la rencontre.

Cette permission n'a pas tellement plu aux gens du réseau HBO. Mais dans l'ensemble, leur pointage donnait un meilleur aspect de la rencontre que celui des trois juges.

Les juges ont-ils voulu se venger pour ce retard? Difficile à dire.

Il faut aussi se souvenir que Timothy Bradley était négligé des parieurs par 6 contre 1. Y a-t-il une cause à effet? Comment le prouver?

En conclusion… Disons que Pacquiao aurait pu faire mieux. Il a mieux paru que lors de son dernier combat contre Juan Manuel Marquez. C'est lui qui a donné les meilleurs coups. C'est lui qui a donné le plus de coups. C'est lui qui a dirigé le combat. Parfois il paraissait lent en début de rounds, mais il terminait en force la plupart du temps.

Autre fait troublant… C'est cette déclaration de Bradley quelques semaines avant le combat que lui et Pacquiao se reverraient le 10 novembre prochain pour une revanche… Était-il aussi certain de gagner ?

Les Remèdes

Si j'avais à prescrire un remède pour alléger la tâche des juges, j'opterais pour l'obligation de remettre publiquement la fiche de pointage après chaque round. De cette façon, on aurait une bonne idée de ce qui se passe dans la tête des juges autour du ring.

Je sais qu'un tel geste ajouterait de la pression sur les épaules des officiels, mais cela permettrait du même coup de voir comment ils voient le combat en temps réel et à mesure qu'il se déroule.

Certes, il doit y avoir d'autres solutions et je me fie à vous pour me les faire connaitre.

Enfin, je trouve cela dommage pour le Pacman. Je n'ai aucune objection de voir un boxeur subir la défaite, mais je déteste les décisions injustes. Et dans le cas qui nous intéresse, la décision à la faveur du nouveau champion Timothy Bradley a été non seulement injuste, mais ridicule.

Bonne boxe.