mercredi, 20 févr. 2013. 20:06

Le boxeur québécois Yves Ulysse fils a été défait à son premier combat, mardi soir, à la Coupe de l’Indépendance, un tournoi disputé à Santiago de los Caballeros, en République dominicaine.

Évoluant chez les 64 kg, le Montréalais a été battu aux points par le Vénézuélien Yoelvis Hernandez qui l’a emporté par le pointage de 10-9. « J'ai bien fait au deuxième et au troisième round, mais le timing n'était pas là », a résumé le Montréalais.

« Mon plan de match était de bouger et d’utiliser mon jeu de jambes, mais dès que je suis monté sur le ring, j’avais l’impression d’être dans une cabine téléphonique. Ça ne m’a pas vraiment aidé », a ajouté Ulysse qui tirait de l’arrière 2-4 après le premier round. « Je n’avais donc pas le choix d’aller à la guerre et j’ai fini deux fois plus fort, mais j’ai quand même perdu 10-9. »

« Ça reste un bon début d'année pour moi après neuf mois d'inactivité », a poursuivi le pugiliste de 24 ans, qui n’avait pas combattu depuis le Tournoi de qualification olympique de la confédération américaine qui avait eu lieu en mai dernier, au Brésil.

Malgré la défaite contre Hernandez, Ulysse est très optimiste pour 2013. « Je ne suis pas détruit par cette défaite. Je veux juste retourner au gym pour travailler plus fort et apprendre de mes erreurs. »

À l’issue de son combat de mardi, le Québécois a également reçu de bons mots de l’entraîneur et directeur de la haute performance à Boxe Canada, Daniel Trépanier. « Il a dit qu’il a vu le Junior 2.0. C’est sans doute à cause de ma préparation physique qui a été différente cette fois », a affirmé celui qui travaille depuis trois mois avec le préparateur physique Alain Delorme. « C’est une année prometteuse », a-t-il conclu.