mercredi, 18 janv. 2012. 13:16

Lucian Bute est déjà en gymnase. Son prochain combat est prévu dans trois mois, possiblement le 14 avril à Montréal. À moins que le Centre Bell ne soit occupé par le Canadien! Mais si la tendance se maintient, le Tricolore risque d'être en vacances à cette date.

Bute ne connaît pas encore le nom de son adversaire puisqu'aucune entente n'a encore été conclue. Il est fort à parier qu'il s'agira de Carl Froch malgré les rumeurs qui ont circulé au cours des derniers jours. Selon ces rumeurs, le réseau de télévision Showtime ne souhaiterait pas présenter un duel Froch-Bute : Un Européen face à un Canadien d'origine roumaine. C'est certain qu'un tel affrontement ne serait pas aussi vendeur aux États-Unis qu'un combat opposant Andre Ward à Lucian Bute.

Sauf que Bute n'est pas dans les plans de Ward à court terme. Selon moi, le vainqueur du Super six accordera d'abord une revanche à Mikkel Kessler. D'ailleurs, le promoteur de Kessler est présentement aux États-Unis dans le but de négocier avec le clan Ward et les deux gros réseaux de télévision, Showtime et HBO. On souhaite présenter ce duel au Danemark ou en terrain neutre. Ward pourrait alors toucher une bourse de près de 3,5 millions de dollars.

Le nom de Bernard Hopkins a également été mentionné. Hopkins aimerait affronter Bute et il s'arrange pour que son nom circule. Toutefois, le vétéran boxeur n'est certainement pas le premier choix d'Interbox. Il fait mal paraître ses adversaires, ses combats sont ennuyants et il n'est pas vendeur aux États-Unis. Il suffit de regarder les cotes d'écoute de son dernier combat face à Chad Dawson pour en avoir la preuve.

C'est la raison pour laquelle Showtime ne peut pas écarter un affrontement entre Froch et Bute. C'est un naturel. Il y a une animosité entre les deux boxeurs, la promotion du combat serait facile à faire. Froch est le premier choix d'Interbox. C'est le genre d'adversaire qui ferait bien paraître Bute.

Le promoteur Jean Bédard refuse de commenter les négociations. Mais contrairement à ce qui a été dit, les deux partis continuent de négocier et selon moi, ils en viendront à une entente sous peu. Ça fait partie de la stratégie. On laisse couler l'information à laquelle Showtime ne veut plus présenter un combat Froch-Bute….le promoteur de Froch se retourne et accepte d'être un peu moins gourmand dans ses demandes, et tout à coup on se rapproche d'une entente!

Selon Stéphan Larouche, Lucian Bute est prêt à affronter n'importe quel boxeur mais visiblement, il a une préférence pour Froch : « Froch nous donnerait un duel très intéressant, ça serait vendeur! Mais Lucian va se battre contre n'importe qui, on laisse ça dans les mains de Jean Bédard et on se concentre sur l'entraînement. »

Bute s'envolera d'ailleurs à destination de West Palm Beach, en Floride, dès le 12 février où il participera à un camp d'entraînement, d'une durée de 8 semaines. Il sera de retour au Québec le 6 avril seulement. Soit une semaine avant son combat. Reste à confirmer l'adversaire!