RDS.ca,
vendredi, 3 août 2007. 21:07

Jean Pascal a de nouveau montré son talent vendredi, l'emportant par décision unanime contre Kingsley Ikeke au Centre Pierre-Charbonneau de Montréal dans le cadre d'une soirée de boxe organisée par GYM.

Pascal, qui a nettement dominé son adversaire, a obtenu la faveur des juges, qui ont remis des cartes de 118-110, 117-111 et 115-113. Il conserve donc son titre NABF des super-moyens.

Le boxeur de Laval demeure invaincu en 18 combats. Quant à Ikeke, il s'agit d'un troisième revers en 24 combats, lui qui en était à un premier combat depuis décembre 2005.

Pascal (18-0-0, 13 K.-O.) concédait cinq pouces de portée et de taille contre l'élancé Ikeke (23-3-0, 13 K.-O.), mais cela a presque été à son avantage, alors qu'il s'est servi de ses mains rapides pour placer de puissantes combinaisons.

Malgré sa plus grande portée, Ikeke a été incapable de faire des dommages de l'extérieur, et il hésitait à boxer rapproché en raison des nombreux crochets de droite de Pascal au menton.

Lors de la pesée, jeudi, Pascal avait prédit que son adversaire ne durerait pas au-delà du huitième round, et il a tout fait en son pouvoir pour que cela devienne réalité. Pascal a logé au moins une douzaine de coups à la tête à mi-chemin du huitième, envoyant Ikeke dans les câbles sans parvenir à l'envoyer au sol.


Stevenson par décision unanime

Adonis Stevenson l'a lui aussi emporté par décision unanime sur Marlon Hayes lors d'un combat de huit rounds chez les mi-lourds.

Les juges ont nettement favorisé Stevenson avec deux cartes identiques de 80-72 et une de 80-71.


Dans les autres combats

Les combats préliminaires n'ont rien apporté de bien spectaculaire aux amateurs. Les trois premiers combats n'ont pas totalisé quatre rounds.

Le poids lourd David Cadieux a passé le KO à Wade Lewis à 2:48 du premier round.

Walid Smichet a gagné, également par KO, contre Terrence Jones chez les poids moyens à 2:54 de la deuxième reprise.

Pour sa part, Phil Lo Greco a envoyé son adversaire Jonathan Nelson au tapis trois fois en moins de deux minutes pour la victoire chez les mi-moyens.

Olivier Lontchi l'a emporté par décision unanime contre Fermin de los Santos dans un combat de huit rounds.

Dierry Jean a passé le KO à Bakary Sako à la quatrième reprise.