Francis Paquin jeudi, 7 févr. 2013. 17:59

 

Le retour dans le ring de Joachim Alcine devant son public de la première heure devra finalement attendre, puisque la Régie des alcools, des courses et des jeux a annulé le combat qui devait l’opposer au Dominicain David Toribio.

Un écart de 10,8 livres séparait les deux boxeurs, alors que le règlement de la RACJ stipule qu’ « un combat ne peut avoir lieu lorsque la différence de poids entre les concurrents, lors de la pesée officielle, est supérieure à la différence de poids permise prévue ». Pour un duel entre 147 et 154 livres - comme initialement prévu - la différence maximale autorisée est de 10 livres.

Les clans des deux boxeurs avaient accepté de hausser la limite à 157 livres pour faire passer la différence à 11 livres, mais comme Alcine a affiché un poids de 151,6 livres, c’est la différence de 10 livres qui prévalait. La RACJ avait initialement accepté ce compromis avant de se raviser plusieurs heures plus tard. Toribio a fait osciller le pèse-personne à 162,4 livres.

Les différentes catégories de poids ont été instaurées au 19e siècle pour protéger les boxeurs. Plusieurs combattants ont subi des dommages cérébraux importants et certains en ont même payé de leur vie à la suite des laxismes de certaines commissions athlétiques dans l’histoire.

Alcine devait disputer un premier combat depuis s’être fait passer le knock-out au premier round par Matthew Macklin en septembre dernier. Il avait à son précédent duel surpris le monde de la boxe en battant David Lemieux par décision majoritaire des juges.