vendredi, 16 oct. 2009. 13:52

Je suis certain que je ne suis pas le seul Chrétien sur cette basse terre à croire que le Roi Arthur Abraham va venir à bout de Jermain Taylor et que le Cobra, Carl Froch finira bien par battre l'Américain Andre Dirrell.

L'action va se passer à Berlin, en Allemagne et à Nothingham, en Angleterre.

Il faut toutefois se rappeler qu'en boxe, tout peut arriver. Par exemple, si j'avais à miser sur le négligé des parieurs, je choisirais Jermain Taylor pour battre Abraham.

Taylor n'est pas sans savoir qu'une défaite le relèguerait au rang des boxeurs de deuxième classe, ce qui veut dire des bourses de crève-faim.

Mais il faut retenir que Taylor a déjà été champion. Il a perdu trois de ses cinq derniers combats dont deux par KO. C'est assez pour obliger un homme à mettre les bouchées doubles s'il veut continuer à boxer avec les meilleurs.

Par contre, la logique est là; Abraham se bat chez lui devant ses propres partisans. Il n'a jamais subi la défaite et sa force de frappe est excellente.

Comment se sentira-t-il comme super-moyen ? Au cours de ses sept derniers combats, il n'a jamais dépassé 160 livres tandis que Jermain Taylor a combattu trois fois à plus de 164 livres. La différence n'est peut-être pas tellement grande, mais il faut tout de même en tenir compte.

Déjà, les preneurs aux livres ont établi le Roi Abraham pour gagner et conserver sa fiche vierge (30-0-0- 24KO). Quant à Taylor, sa fiche est de 28-3-1- 17 KO.

Mon choix : Abraham par KO

Le Cobra va battre La Matrix

Dans le match entre Le Cobra Carl Froch et La Matrix Andre Dirrell, il faut peut-être regarder plus loin que les fiches professionnelles des deux hommes. Du coté de Froch, son premier défaut, c'est d'être un peu lent. Par contre, il compense avec sa force de frappe.

Or, la question est simple : la science de boxe va-t-elle l'emporter sur la force brute?

Dirrell est plus rapide, plus scientifique en défensive que son rival. Par contre, sa force de frappe ne semble pas aussi percutante que celle du Cobra.

Là où il y a peut être un avantage, en tout cas sur papier, c'est au niveau amateur. Froch n'a pas participé aux Jeux olympiques mais il a tout de même gagné une médaille chez les seniors lors du championnat mondial.

Dirrell, lui, est un médaillé de bronze des Jeux olympiques de 2004 à Athènes, en Grèce. De plus, il a livré 231 combats chez les amateurs.

Je suis convaincu que Froch a affronté des meilleurs boxeurs que Dirrell. De plus, il a combattu deux fois à l'extérieur de son pays, ce que Dirrell n'a jamais fait. Et Dieu sait que ce n'est pas facile de se battre dans la cour d'un rival, surtout si ce rival vit en Angleterre.

La fiche de Froch est impressionnante : 25 victoires contre aucun revers et 20 KO. Dirrell présente lui aussi une fiche vierge : 18 triomphes contre aucune défaite et 13 KO.

Enfin, c'est bien beau la vitesse, mais lors de son combat contre Jean Pascal, tout de même assez rapide dans son style, Froch a prouvé qu'il pouvait esquiver les meilleurs coups. Il a aussi prouvé que s'il était cogné solidement, il avait le menton assez solide pour l'encaisser.

C'est à l'usure que Froch a eu raison de Pascal et je crois que ce sera la même chose contre Dirrell.

Mon choix: Froch, par décision.

Bonne boxe!