mercredi, 5 janv. 2011. 16:17

Permettez-moi d'abord de vous souhaiter une bonne année 2011! Comme se plaît à dire mon collègue Jean-Paul Chartrand : bonne boxe!

Les amateurs devraient être gâtés en 2011 avec encore une fois, plusieurs bons combats au programme et croisons-nous les doigts pour enfin voir se concrétiser l'affrontement entre Manny Pacquiao et Floyd Mayweather!

L'année démarre sur les chapeaux de roues puisque dès le 29 janvier, au Silverdome de Pontiac, Devon Alexander (fiche de 21-0) affrontera Timothy Bradley (fiche de 26-0) pour l'unification des titres WBO et WBC des 140 livres.
Sur la scène locale, les deux premiers galas d'envergure se tiendront en février et en mars.

La série rapides et dangereux reprendra le collier le 11 février avec Antonin Décarie en vedette. Le protégé de GYM fera face à Shamone Alvarez.

Jo Jo Dan, qui appartient à InterBox, participera à ce gala. Selon son entraîneur, Pierre Bouchard, le Roumain disputera un combat d'au moins 10 rounds : « Jo Jo doit se tenir prêt, le téléphone peut sonner n'importe quand pour un combat éliminatoire ou de championnat du monde. Pour cette raison, nous avons accepté de boxer le 11 février. Jo Jo ne participera pas au gala Interbox du 19 mars. ». C'est par l'entremise du conseiller roumain Christian Ganescu que les deux clans ont pu conclure cette association.

Le 25 février, SP Promotion tiendra son premier évènement à Montréal. Les poids lourds Éric Barrak et Tommy Morrison pourraient disputer la finale, mais rien n'a encore été confirmé.

Le 19 mars, InterBox tiendra son premier gala de l'année. On sait déjà que Lucian Bute affrontera Brian Magee. Steve Molitor assurera la demi-finale alors que Renan St-Juste en aura plein les bottines face au Colombien Edison Miranda. Une sous-carte très relevée !

Adrian Diaconu ne participera toutefois pas à cette soirée. «Adrian pourrait être de retour sur le ring en avril, on espère à Montréal. Il y a deux scénarios envisageables pour le moment, soit Chris Henry ou Tavaris Cloud. Mais ça dépendra de la télévision. Ce sont eux qui possèdent le pouvoir», mentionne Pierre Bouchard, qui est également l'entraîneur de Diaconu.

Diaconu s'entraîne quotidiennement en gymnase depuis décembre. Il prend soin de ses mains et essaie de garder la forme en attendant des développements. Le compatriote de Bute n'est pas un gros vendeur aux tourniquets. InterBox espère qu'un réseau américain, comme ESPN par exemple, pourrait l'inclure en sous-carte d'un autre évènement. Un dossier à suivre.