mercredi, 28 janv. 2009. 14:28

Il a l'air solide ce Juan Urango. Déterminé aussi. On sait qu'il cogne fort, qu'il peut surprendre. Hermann Ngoudjo devra être extrêmement méfiant vendredi soir.

Les deux boxeurs le veulent ce titre vacant des super-légers de l'IBF.

Mardi, lors de la conférence de presse, Howard Grant, l'entraîneur de Ngoudjo (17-2, 9 K.-O.) affirme que ce combat pourrait devenir «un classique». Personnellement, je crois qu'on risque d'assister à un duel qui sera très similaire au dernier combat qui a été présenté au Centre Bell, celui entre Lucian Bute et Librado Andrado.

Les ressemblances sont nombreuses entre Urango (20-1, 16 K.-O.) et Andrade: deux cogneurs, deux boxeurs qui ne reculent jamais et qui peuvent surprendre à toute occasion.

Ngoudjo et Bute se ressemblent aussi un peu en raison de leurs grandes habiletés techniques.

Yvon Michel l'a répété, Ngoudjo ne peut pas se permettre de subir une troisième défaite, il reculerait dans les classements. La défaite serait aussi très difficile pour l'entraîneur Howard Grant, même s'il ne sera pas dans le coin de la Panthère vendredi soir. En cas de défaite, il s'agirait d'un 4 revers consécutif pour un de ses boxeurs en combat de championnat du monde.

J'espère que Hermann ne souffrira pas trop de l'absence de son entraîneur vendredi. Il ne faudrait pas qu'il écope pour une situation dont il n'est absolument pas responsable.

Librado Andrade est arrivé à Montréal

À la blague, Howard Grant a accueilli son autre protégé Librado Andrade, en disant que c'était lui le grand responsable de sa suspension de trois mois.

Le 3e aspirant au titre IBF des super moyens, titre détenu par Lucian Bute, s'est présenté mercredi matin au gymnase des frères Grant pour reprendre dès lundi l'entraînement en vue de son prochain combat.

Tout porte à croire que le prochain adversaire d'Andrade (27-2, 21 k.-o.) sera l'Ukrainien Vitaly Tsypko (22-2, 12 k.-o.), le deuxième aspirant au titre.

Mais rien n'a encore été signé pour ce combat éliminatoire.

«J'aimerais bien que le combat soit présenté à Montréal», a indiqué le protégé de Golden Boy Promotions. « Mais je suis prêt à me battre peu importe l'endroit, même en Allemagne».

«Montréal serait un endroit approprié, car c'est un territoire neutre. J'espère que tout se réglera bientôt.»

Librado Andrade a subi sa deuxième défaite chez les professionnels à Montréal le 24 octobre dernier, face à Lucian Bute.

Pas de poursuite

Le groupe Interbox a décidé de ne pas poursuivre l'entraîneur Howard Grant.

À la suite du combat Andrade-Bute, Interbox avait déposé une mise en demeure contre Howard Grant pour qu'il retire certains propos qu'il avait tenu à propos de leur organisation.

Grant avait convoqué la presse pour expliquer qu'il ne s'excuserait pas, s'exposant ainsi à d'autres procédures judiciaires.