mardi, 7 juil. 2009. 13:54

S'il faut croire les deux dernières victimes de Georges St-Pierre, c'est à cause de son corps enduit de vaseline s'ils ont dû s'avouer vaincus devant lui.

À cause de la maudite vaseline, il était impossible de lui appliquer solidement une prise tellement sa peau était glissante, prétend toujours B.J. Penn. D'autres anciens adversaires de St-Pierre , dont Matt Hughes, ont aussi appuyé les propos de Penn.

BULLSHIT…

Je veux bien croire que la vaseline a connu des succès heureux et malheureux pour plusieurs, mais croyez-vous vraiment que GSP avait besoin de se graisser le corps avec cette gelée de pétrole pour finalement venir à bout de ses deux derniers rivaux?

Savez-vous vraiment ce qu'est la vaseline?

Selon le site Wikipedia : la vaseline est un lubrifiant servant à faciliter l'insertion d'objets dans des endroits étroits afin d'en limiter l'échauffement.

Ne riez pas… Ce n'est pas moi qui le dit, c'est le site Wikipedia.

Inutile de dire que les juges et membres de la Régie surveilleront la façon dont GSP se présentera sur le ring et si jamais il y avait des traces de vaseline sur son corps, on ne lésinera pas. On l'essuiera au plus vite.

Par contre, son prochain rival, Thiago "Pittbull" Alves n'a pas fait allusion à ce supposé produit miracle.

C'est vrai qu'il n'est pas tellement parleur le Brésilien, mais il y a quelques semaines au cours d'une conférence de presse, en prévision du gala du UFC 100, il a déclaré publiquement que non seulement il battrait Georges St-Pierre samedi prochain, mais qu'il lui enlèverait sa couronne en lui passant le K.-O..

En avant les braves

Thiago "Pittbull" Alves n'est pas le dernier venu. Et si on regarde sa fiche, on comprend pourquoi il croit tellement en ses chances de l'emporter.

Tout d'abord, il vient de coller sept victoires de suite. Il n'a pas été battu depuis son K.-O. aux mains de Jon Fitch, le 28 juin 2008.

Auparavant, il avait été battu par soumission par Derrick Noble et ensuite par Spencer Fisher.

Contre ce Fisher, le 3 octobre 2005, lors de son entrée dans l'UFC, il avait été prouvé que Alves avait utilisé le diurétique (Spironolactone) ou (Aldactone) et avait dû payer une amende de 5 500$ pour son geste illégal tout en servant une suspension de huit mois.

Ça, c'est pas mal pire que de la vaseline sur le corps.

Cette drogue augmente la potasse dans le système et du même coup réduit le sodium et l'eau dans le corps tout en abaissant la pression artérielle.

Ne m'en demandez pas plus, ma médecine s'arrête là…

Une main douteuse

Par contre, il faut se souvenir que lors de son dernier combat contre John Koscheck, le 25 octobre dernier, Alves s'est blessé à la main droite. Il prétend qu'elle est totalement guérie, mais il y a toujours des possibilités qu'elle soit encore sensible.

Donc, si cette main est toujours sensible, il est possible que Alves tente d'amener GSP au sol au plus vite dans le combat.

Et c'est là que les choses se gâtent pour lui. Peut-être Alves peut-il tenir tête à St-Pierre debout, mais au sol, GSP n'a pas son pareil. Demandez à B.J. Penn, John Fitch, Matt Serra, Matt Hughes et Josh Koscheck, en particulier. GSP ne s'entraîne pas avec les membres de l'équipe olympique de lutte du Canada pour rien.

Par contre, force est d'admettre que samedi soir prochain, GSP affrontera son plus formidable adversaire depuis qu'il combat dans l'octogone.

On dirait que je répète la même chose chaque fois que St-Pierre rencontre un nouvel adversaire.

Je me souviens

C'était hier et je prétendais que Josh Koscheck lui donnerait du fil à retordre à notre GSP. Résultat : il l'a battu à son propre jeu en le maîtrisant comme un enfant au sol.

Pis ce fut la revanche contre l'ex-champion, l'expérimenté Matt Hughes, celui-là même qui lui avait subir son premier revers en carrière.

GSP lui a fait crier MON ONCLE à cinq secondes près de la fin du deuxième engagement avec une clé de bras.

Champion des mi-moyens par intérim, St-Pierre assomma son deuxième tombeur, Matt Serra, à coups de pieds et de poings en moins de dix minutes.

John Fitch devait lui régler son compte et c'est avec un brio au sol et debout que GSP remporta la décision 50-43, 50-44, 50-44.

Alves fera-t-il mieux que les dernières victimes de St-Pierre? C'est possible. Il a le talent et l'endurance pour y parvenir, mais c'est mal connaître le Québécois de St-Isidore.

En tout cas, qu'il pleuve où que la lune soit au rendez-vous samedi soir, c'est devant le téléviseur que seront des milliers et des milliers de Québécois pour encourager GSP. Déjà, les Cages aux Sports sont remplies à craquer et y trouver un siège est aussi difficile que de mettre la main sur un CD de Michael Jackson.

Enfin, avez-vous pris connaissance de la carte. Il y a Brock Lesnar qui s'attaque à Frank Mir, en finale.

Jon Fitch qui se mesure à Paulo Thiago.

Dan Henderson qui affronte le rude Michael Bisdping.

Bravo à Dana White d'avoir organisé un tel gala pour la centième présentation de l'UFC. On pourrait facilement appeler cet événement, la soirée des champions.

Donc, tous derrière GSP qui devrait conserver sa couronne, vaseline ou pas, et éventuellement se produire à Toronto la PURE, au début de l'année contre Anderson Silva. C'est du moins le rêve de Dana White. Mais pas le mien. Moi, je voudrais le voir combattre à Montréal.

Bons combats ultimes.