vendredi, 16 nov. 2012. 17:42

MONTRÉAL - Tout avait été dit et répété… et répété. Bombardés de questions depuis deux jours, Georges St-Pierre et Carlos Condit n'avaient rien de neuf à se dire à la veille du choc qui permettra d'élire le champion incontesté de la division des mi-moyens du UFC.

Un dernier face-à-face pour la cause, une franche poignée de mains et on se revoit demain. Personne n'a été surpris quand St-Pierre et le champion intérimaire sont retournés chacun de leur côté sans causer de vague après avoir chacun respecté la limite de poids lors de la pesée officielle du UFC 154.

Il y a longtemps que St-Pierre laisse le concours de virilité aux autres. Visiteur poli et digne aspirant, Condit n'a pas plus senti le besoin d'offrir un spectacle avant le temps devant une foule qui l'a accueilli avec un mélange d'applaudissements et de huées polies.

« Vous ne pouvez pas savoir la satisfaction que je ressens simplement d'être ici, a dit St-Pierre pendant que ses partisans scandaient son surnom. Ne manquez pas ça. »

Condit s'est présenté sur l'estrade vêtu du même survêtement gris que la veille, un large sourire surplombant son visage. Il a fait osciller la balance à 169 livres, une de moins que le favori local.

« Ce combat sera le point culminant d'un long camp d'entraînement et de beaucoup d'efforts. Je rêve d'affronter Georges depuis le tout début de ma carrière et je n'en peux plus d'attendre », a dit l'Américain.

St-Pierre disputera samedi soir un premier combat en 19 mois. Sa longue absence est le résultat d'une sérieuse blessure au genou droit qu'il s'est infligée à l'automne 2011 alors qu'il se préparait à défendre son titre contre Nick Diaz.

Entre-temps, Condit a battu Diaz pour s'approprier le titre du Québécois sur une base intérimaire. Le combattant d'Albuquerque, au Nouveau-Mexique, se prépare en vue d'affronter St-Pierre depuis neuf mois.

St-Pierre montre une fiche de 22-2. Il n'a pas perdu depuis 2007 et s'apprête à renouer avec la compétition fort d'une séquence de neuf victoires.

Condit (28-5), qu'on surnomme le Natural Born Killer, est un ancien champion de la désormais dissoute WEC. Il a gagné cinq combats de suite après avoir subi la défaite contre Martin Kampmann à ses débuts au UFC.

Tout le monde fait le poids

Une pesée sans histoire où tout le monde a respecté ses engagements, voilà ce à quoi ont eu droit les centaines de mordus entassés depuis plusieurs heures dans le grand bar du quartier Griffintown où le UFC s'est installé depuis le début de la semaine.

Avant l'arrivée de GSP, la foule a réservé ses plus bruyants encouragements pour Patrick Côté, Mark Hominick et Sam Stout. Ce dernier est apparu sur la scène accompagné du joueur du Canadien Brandon Prust et portait un maillot bleu-blanc-rouge avec gravé à l'arrière le nom de son bon ami.

Si l'accueil qu'il a reçu est un indicateur de l'atmosphère qui règnera samedi au Centre Bell, Stout aura la foule derrière lui face à son compatriote John Makdessi qui a, contrairement à sa sortie précédente contre Anthony Njokuani, facilement respecté la limite de 155 livres.

Tom Lawlor, qui s'était fait remarquer par ses clowneries la veille lors de l'entraînement public, n'a pu s'empêcher de déconner une fois de plus. Le visage caché par un grand masque blanc, il a feint de trébucher et s'est retrouvé face première sur l'estrade après que son nom eut été appelé. L'Américain a affiché un poids de 184 livres alors que son adversaire, le Montréalais d'adoption Francis Carmont, était sur la limite à 185 livres.

Les résultats complets de la pesée

Carlos Condit (169) c. Georges St-Pierre (170)
Martin Kampmann (171) c. Johny Hendricks (171)
Tom Lawlor (184) c. Francis Carmont (185)
Nick Ring (184) c. Costa Philippou (185)
Mark Hominick (145) c. Pablo Garza (145)
Patrick Côté (185) c. Alessio Sakara (186)
Cyrille Diabaté (206) c. Chad Griggs (205)
Mark Bocek (156) c. Rafael Dos Anjos (155)
Sam Stout (154) c. John Makdessi (155)
Antonio Carvalho (145) c. Rodrigo Damm (145)
Matthew Riddle (170) c. John Maguire (171)
Ivan Menjivar (135) c. Azamat Gashimov (135)
Steven Siler (145) c. Darren Elkins (145)