RDS2 présentera les combats préliminaires de l’UFC 196 : McGregor-Diaz dès 20 h samedi.

Holly Holm estime qu’à peu près 90 % de ses entrevues finissent par tourner autour de Ronda Rousey.

C’était comme ça avant qu’elles s’affrontent en novembre et ce l’est encore depuis. À ce stade, Lenny Fresquez, le gérant de longue date de Holm, lui a suggéré de simplement refuser d’embarquer sur le sujet. Jusqu’à présent, elle n’a pas appliqué ce conseil.

« Plusieurs médias n’ont d’yeux que pour RR », a déclaré Fresquez à ESPN.com. En fait, j’ai dit à Holly d’arrêter de répondre aux questions concernant Ronda. De dire "pas de commentaire, prochaine question". Pourquoi parlons-nous de Ronda? »

Holm (10-0), ancienne championne de boxe convertie championne UFC des poids coqs, effectuera la première défense de son titre samedi contre Miesha Tate (17-5) à l’UFC 196, au MGM Grand Garden Arena. Le combat de championnat précédera un duel de mi-moyens sans titre à l’enjeu entre Conor McGregor et Nate Diaz.

Rousey c. HolmSi Holm l’emporte, les questions sur Rousey ne cesseront pas, même qu’elles foisonneront plus que jamais. Holm a bien sûr réalisé la plus grande surprise dans l’histoire de l’UFC il y a quatre mois, quand elle a passé le K.-O. à celle qui était auparavant invaincue, à l’UFC 193, à Melbourne. Rousey, 29 ans, a juré qu’elle serait de retour mais il n’y a pas d’échéancier précis.

La situation soulève une question : qu’y a-t-il à gagner pour Holm en fin de semaine? Outre ce qui devrait être un gros chèque de paie, qu’y a-t-il à gagner en battant Tate?

Est-ce que l’ombre d’une revanche contre Rousey la suivra dans tout ce qu’elle entreprendra d’ici à ce que ça arrive?

Elle convient que c’est le cas, et que c’est probablement la principale raison d’affronter quelqu’un d’autre. En plus de la garder active, cela mettra en relief le fait que la division des 135 livres continue son chemin. Qu’il y a toujours une championne. Qu’elle continue d’exister, même sans Rousey.

« Je veux être Holly Holm, c’est mon but. Je ne veux pas seulement être connue comme Holly, celle qui a battu Ronda. Je veux être reconnue comme une excellente combattante et je suis sur cette voie. Tout le monde se demandait combien de temps s’écoulerait avant mon prochain combat, et devinez quoi? C’est arrivé plus tôt que tard.

« Non seulement je veux que les gens parlent de mes combats, mais parlons des autres combattantes qui font tant de choses incroyables dans cette division. Miesha Tate a plus de 20 combats à son actif. Elle en a peut-être plus que toutes les autres dans cette catégorie. Est-ce que Ronda a beaucoup fait pour le sport? Oui. Est-ce qu'elle l’a fait à elle seule? Non.

« Je suppose que je souhaite que les gens portent attention à nous toutes, pas juste à une personne. Quand ils pensent aux femmes dans les arts martiaux mixtes, je veux qu’ils pensent à toutes les femmes dans cette division. »

À noter que Holm était plus que disposée à accorder une revanche à Rousey immédiatement, elle n’était simplement pas confiante que ce serait possible dans le laps de temps que l’UFC avait promis.

Initialement, le président Dana White avait indiqué que la première défense de Holm serait contre Rousey et le souhait était que cela ait lieu à l’UFC 200, le 9 juillet. Selon Fresquez, le camp de Holm n’a jamais vraiment cru que Rousey serait rétablie à temps.

« Nous aurions adoré voir une revanche tout de suite, mais je savais qu’avec la correction qu’elle avait subie, elle ne serait jamais prête à nous affronter en juillet, a déclaré Fresquez. Ça fait longtemps que je suis dans ce domaine et je sais quand quelqu’un a été blessé. Ce ne serait pas lui rendre service que de la laisser combattre aussi rapidement. J’espère qu’elle va se remettre sur pied, mais nous n’avons jamais attendu après qui que ce soit. »

Comme de fait, après que le combat contre Tate ait été confirmé pour le 5 mars, il a été appris que Rousey ne serait pas prête avant la fin 2016, au plus tôt.

Fresquez n’est pas certain combien de combats Holm, 34 ans, a encore en réserve. Alors qu’elle refuse de voir plus loin qu’en fin de semaine, Fresquez affirme qu’il a suggéré des adversaires spécifiques à l’UFC au moment de négocier la prolongation de contrat de Holm.

Une revanche contre Rousey fait certainement partie des plans, mais ce n’est pas tout. Fresquez dit qu’un combat à un poids intermédiaire contre l’ancienne de Strikeforce et l'actuelle championne poids plume d’Invicta FC Cris « Cyborg » Justino est assurément une possibilité. Holm dit être ouverte à l’idée elle aussi.

« Quand j’ai rencontré Lorenzo Fertitta (président de l’UFC) et qu’on a renouvelé le contrat, nous avons été clairs quant aux individus que nous voulions affronter, a précisé Fresquez. Nous ne savons pas combien de temps il reste à Holly. L’UFC fait mieux d’en profiter pendant qu’elle y est. Je veux qu’elle termine au sommet, qu’elle se retire comme étant la seule championne de boxe et d’AMM. »

Plusieurs ont vu la décision de Holm d’affronter une autre adversaire avant Rousey comme un risque. Des résultats inattendus sont déjà survenus dans les AMM. Holm en est elle-même la preuve. Tate est négligée à 3 contre 1 à l’approche de l’UFC 196, mais elle est une ex-championne Strikeforce et l’une des plus coriaces à 135 livres.

Greg Jackson, l’un des entraîneurs de Holm, décrit Tate comme une fille « résiliente, quelqu’un que vous pouvez dominer au premier round mais qui va revenir et gagner le combat au cinquième ».

Questionnée sur le fait qu’elle aurait plus à perdre qu’à gagner en fin de semaine, Holm n’est pas en désaccord. Tate sera difficile à battre. Une défaite pourrait mettre un frein à l’un des combats revanche les plus attendus dans l’histoire de l’UFC. Il y aura de la pression samedi. En tant que championne, c’est ce que Holm veut.

« Je ne veux jamais me sentir comme si on me tenait à l’abri d’un gros combat ou sentir que je ne suis pas une vraie championne. C’est un gros risque pour moi, mais j’aime ça. Ça me fait sentir que je suis face à quelque chose de grand et c’est ce que je veux. »