vendredi, 16 nov. 2012. 08:20

À moins de deux jours du choc au sommet de la division des 170 livres de l'UFC, analysons les forces en présence pour ce combat qui est sans l'ombre d'un doute le combat le plus attendu de l'année 2012 dans le monde des arts martiaux mixtes.

De tous les adversaires que Georges St-Pierre a affrontés depuis le début de sa carrière, Carlos Condit est définitivement le plus complet, et vice-versa. Le combat qui se mettre en branle sur le coup de 23 h 30 samedi soir opposera le champion mondial des 170 livres (St-Pierre) au champion intérimaire de la catégorie (Condit), et le vainqueur unifiera le titre des poids mi-moyens une fois pour toutes.

St-Pierre veut faire taire ses critiques

Pour Georges, il s'agira d'un premier combat depuis avril 2011, donc une absence de plus de 20 mois. Il s'agit d'une très longue absence; une absence marquée par une opération au genou suivi d'une longue période de réhabilitation. Pour plusieurs cette longue période d'inactivité pourrait être un facteur majeur dans le combat, mais je crois que Georges avait bien besoin de cette période pour faire une pause et surtout pour retomber en amour avec son sport - et c'est exactement ce qui est arrivé. St-Pierre est sur une superbe série de neuf victoires qui se sont échelonnées entre août 2007 et aujourd'hui - et il n'a pas perdu un combat depuis sa défaite contre l'Américain Matt Serra en avril 2007.

Les critiques de Georges parlent souvent de son incapacité à terminer ses combats avant la limite de temps dans les dernières années, mais au bout du compte l'important c'est qu'il a gagné ces combats - il ne faut pas oublier non plus la qualité des adversaires qu'il a affrontés ces dernières années. De ses 22 victoires, St-Pierre en a obtenu 8 par K.-O. et 5 par soumission - donc ses 9 autres victoires ont été obtenues par une décision des juges. De plus, 7 de ses victoires ont été obtenues au 1er round.

Au cours des derniers jours, St-Pierre y est allé de quelques commentaires surprenants qui montrent à quel point il est confiant pour ce combat malgré la nervosité. Il prévoit même gagner ce combat avant la fin, par K.-O..

Condit, le calme du guerrier

Lorsque Carlos Condit a gagné le titre intérimaire des 170 livres en février 2012 face à Nick Diaz, il a opté pour attendre le retour à la compétition de St-Pierre au lieu de défendre son titre. Il a profité de cette longue période d'inactivité pour peaufiner son jeu en fonction d'un seul homme : Georges St-Pierre. Son absence de la compétition n'a été que de 9 mois contrairement à 20 mois pour St-Pierre ce qui signifie que Condit sera surement moins rouillé en début de combat, mais est-ce que ce sera un facteur?

Je ne crois pas, les deux vont surement privilégier la stratégie de s'étudier en début de combat. Condit est lui aussi sur une série de victoires intéressante, avec 5 victoires consécutives, une série qui s'est mise en branle en septembre 2009 - sa dernière défaite (par décision partagée) remonte à avril 2009. Une statistique intéressante dans le cas de Condit, 21 de ses 28 victoires ont été obtenues au tout premier round.

La fiche de Condit en dit beaucoup sur l'athlète de 28 ans : explosif, durable, complet et possédant une très bonne force de frappe. De ses 28 victoires, 13 ont été obtenues par K.-O. et 13 autres par soumission - il n'est donc allé à la limite qu'à deux reprises.

Les comparaisons

St-Pierre et Condit offriront assurément aux amateurs de combats ultimes un combat enlevant, une guerre de tous les instants. Ce sera un véritable match d'échec et je suis d'avis que la stratégie qu'emprunteront les deux combattants fera la différence dans ce combat. Les deux seront très bien préparés et j'ai bien hâte de voir la stratégie des deux athlètes.

Grandeur et portée : Avantage à Condit à ce niveau, du haut de ses 6'2", il est 4 pouces plus grand que St-Pierre. Par contre, les deux ont la même portée à 76 pouces.

Expérience : Malgré le fait que Condit a participé à 9 combats de plus que St-Pierre (33 contre 24), je crois qu'au niveau de l'expérience les deux s'équivalent en raison de la qualité des adversaires que St-Pierre a affrontés au UFC.

Combats de championnat : Encore une fois, malgré le fait que Condit n'a jamais perdu un combat de championnat en carrière et que Georges en ai perdu deux je pense qu'il y a égalité à ce niveau. Il faut tenir compte du fait que St-Pierre est allé cinq fois au 5e round contre une seule fois pour Condit.

Adversaires communs : Les deux ont affronté l'Anglais Dan Hardy; St-Pierre l'a vaincu par décision alors que Condit lui a passé le K.-O. au 1er round. Ils ont aussi tous les deux affrontés Frank Trigg et les deux l'ont emporté par soumission au 1er round. Leur troisième adversaire en commun est Jake Shields, St-Pierre l'a vaincu par décision des juges alors que Condit a subi une défaite par décision.

Lutte : Oui Carlos Condit a lutté au niveau collégial, mais Georges St-Pierre est définitivement le meilleur lutteur au sein de l'UFC. Si ce combat devient un combat de lutte, ce sera sans aucun doute à l'avantage de St-Pierre.

Soumissions : Les deux ont d'excellentes aptitudes en jiu-jitsu et ce sera très intéressant de les voir évoluer au sol. Georges devra se servir de sa force physique et de ses techniques de lutteur pour avoir le dessus dans ces échanges en corps à corps.

Force physique : À ce niveau Georges St-Pierre est aussi un cran au dessus de la compétition, je crois d'ailleurs que Georges est probablement le meilleur « athlète » de l'UFC et Condit devra absolument faire en sorte que cet aspect du combat ne puisse pas faire la différence.

Boxe/Kickboxing : C'est l'aspect du combat où Carlos Condit sera très dangereux pour Georges. Condit possède une force de frappe redoutable et il a un arsenal impressionnant au niveau pied-poing. St-Pierre n'est cependant pas un manchot en combat debout et si Condit réussit à garder le combat debout il devra absolument éviter de faire preuve de nonchalance dans cette position.

Transition : Les deux, de façon fort différente, possèdent une excellente transition entre le combat au sol et le combat debout et je crois que ce sera LÀ que le combat va véritablement se jouer.

En conclusion, les amateurs auront droit à un combat excessivement serré et si celui-ci se termine avant la décision des juges, c'est que l'un des deux combattants commettra une grave erreur et son adversaire trouvera le moyen d'en profiter. Les deux se retrouvent face à face avec leur plus grand adversaire en carrière et les deux ont de grandes choses à prouver. St-Pierre est retombé en amour avec son sport et c'est très évident dans son non verbal; il sera en feu lorsque la cloche sonnera samedi. J'ai aussi suivi la carrière de Carlos Condit et jamais je ne l'ai vu aussi calme, serein et surtout confiant. Aucune arrogance dans ce combat, seulement du grand talent qui entrera en collision dans l'octogone samedi soir!

Je vous reviens demain avec un papier sur mes prédictions de A à Z pour l'événement UFC 154, et je serai bien-sûr en direct avec vous pour le clavardage de l'UFC 154 ici même sur le RDS.ca!