lundi, 29 juil. 2013. 21:09

Je participais pour la troisième année de suite à l’épreuve NASCAR de la série ARCA sur le New Jersey Motorsports Park. Pour la troisième fois de suite, la fin de semaine s’est conclue par une victoire, bien qu’avant la course je me disais que cette édition serait un peu plus difficile que les deux dernières.

Il y a de grosses écuries qui participent à la série ARCA dont Hendrick Motorsports et Roush Racing qui est propulsé par les moteurs Ford. Ce sont de grosses pointures du monde du NASCAR. Je me disais aussi qu’après avoir remporté cette épreuve lors des deux dernières présentations, les autres pilotes allaient m’attendre de pied ferme.

Andrew RangerFinalement, tout s’est bien déroulé. Lors des séances d’entraînement, j’ai réalisé de très bons temps. J’étais au sommet du classement après les premiers tours.

En qualifications, j’ai obtenu la position de tête en réalisant le record de la piste en effectuant seulement deux tours. C’était comme à Mirabel alors que la fin de semaine s’était passée de la même manière en série Canadian Tire.

La voiture allait vraiment bien. Nous ne la prenons pas souvent puisque nous l’utilisons seulement pour les circuits routiers. Son kilométrage est donc très bas.

Nous avons opté pour une stratégie différente des deux dernières années. Par le passé, nous ne courrions pas beaucoup de risques en y allant avec deux arrêts aux puits. Ce week-end, nous avons mis l’accent sur l’économie de carburant en y allant avec un seul arrêt. Nous avons été capables de toujours rester au premier ou au deuxième rang.

C’était ma deuxième course en série ARCA cette saison après ma deuxième place à Road America en juin. Mon équipe, NDS Motorsports, est une petite écurie basée au Vermont qui compétitionne contre d’autres plus grosses. De pouvoir participer à des séries telles que la Nationwide et l’ARCA et de décrocher des victoires est incroyable. Nous sommes vraiment contents et satisfaits.

Du voyagement au mois d’août

Je serai passablement occupé le mois prochain alors que je participerai à des épreuves des séries Nationwide, ARCA, Canadian Tire et K&N Est. Le tout débutera dans deux week-ends alors que je prendrai part au Zippo 200 à Watkins Glen dans la série Nationwide. Tout de suite après la course de samedi, je monterai à bord d’un hélicoptère pour me diriger à Trois-Rivières afin de prendre le volant de ma voiture de l’écurie de la Cité de Mirabel en série Canadian Tire en vue de l’épreuve du dimanche.

La fin de semaine suivante, ce sont les épreuves de Mid-Ohio en Nationwide et de Springfield dans l’État de l’Illinois en ARCA qui seront à mon horaire. L’Illinois State Fairgrounds sera le premier ovale que je ferai cette année et ce circuit est sur terre battue.

Lors des saisons précédentes, nous faisions Watkins Glen et ensuite nous venions à Montréal, deux circuits qui ne sont pas trop loin l’un de l’autre. Avec Mid-Ohio à mon calendrier, c’est une autre paire de manches.

Les essais commencent le jeudi au lieu du vendredi. Donc, la remorque qui transporte ma voiture doit être prête au plus tard le mercredi pour que celle-ci se dirige vers Mid-Ohio. Contrairement à d’autres écuries, nous n’avons pas le budget pour avoir deux voitures no 1 en Nationwide. Nous nous concentrons sur une seule. Il ne faut pas qu’il y ait de bris à Watkins Glen pour arriver à Mid-Ohio avec une voiture en excellent état.

La piste de Watkins Glen est très rapide. Nous sommes donc capables d’en apprendre énormément sur notre voiture. Étant donné que nous ne faisons pas la saison complète, nous allons sûrement prendre Watkins Glen comme des essais pour pouvoir arriver à Mid-Ohio en connaissant mieux notre bolide.

Le fait que je pilote dans différentes séries me fait gagner beaucoup d’expérience. Je cours sur de bonnes pistes. J’apprends énormément et je connais maintenant bien les voitures des différents championnats du NASCAR. L’adaptation d’une série à l’autre se fait assez bien puisque j’ai toujours la même équipe pour les séries Nationwide, ARCA et K&N. Chaque épreuve est un beau défi.

Un séjour écourté à Trois-Rivières

Le Grand Prix de Trois-Rivières est toujours spécial surtout que l’organisateur, Dominic Fugère, est un de mes bons amis. Je veux bien faire malgré que je prendrai le départ de la dernière position étant donné que je ne pourrai pas me qualifier le samedi.

Je vais tout tenter pour remonter le classement, mais ce ne sera pas facile. Jacques Villeneuve sera du départ. Bref, ce sera une épreuve très intéressante pour les pilotes et les spectateurs.

*Propos recueillis par Christian L-Dufresne