RDS.ca lundi, 11 févr. 2013. 20:09

Près d'un mois après le départ de Marc Trestman pour la NFL, les Alouettes seraient sur le point de nommer son remplaçant.

« Ça s'en vient. On s'attend à avoir des nouvelles à vous annoncer possiblement dans les 10 prochains jours. Vous savez qu'il y a des candidats vraiment intéressants. Nous avons l'embarras du choix », a déclaré le chef des opérations de l’équipe, Mark Weightman.

Il est néanmoins difficile d'établir les finalistes pour le poste. Jim Zorn, Mike Miller ou encore Dan Hawkins sont d'excellents candidats. Scott Flory espère que le nouveau patron aura quelques qualités bien précises.

« Il devra être un leader et un bon communicateur. Les joueurs veulent quelqu'un d'honnête », a expliqué le garde.

Après les désistements de Danny Maciocia et de Jacques Chapdelaine, impossible de savoir si un autre entraîneur francophone est toujours dans la course. Pour Martin Bédard, l'embauche d'un instructeur qui parle français pourrait être bénéfique.

« J'ai confiance en l'organisation pour trouver le bon entraîneur. Un instructeur qui parle français pourrait aider les jeunes qui viennent d'une université francophone à mieux s'intégrer. C'est sûr qu'un entraîneur francophone à Montréal, ça ne ferait pas de tort », a affirmé le spécialiste des longues remises.

 

« Un coach francophone, ça ne ferait pas de tort »
« Un coach francophone, ça ne ferait pas de tort »

Le premier défi du successeur de Trestman sera de nommer son personnel d'entraîneurs. L'organisation devra se préparer activement en vue du camp d'évaluation de la LCF qui aura lieu à la fin du mois de mars.

*D’après un reportage de Philippe Lehoux