RDS.ca lundi, 19 nov. 2012. 19:27

La passe échappée par Brian Bratton en fin de rencontre dimanche illustre bien l'opportunité de participer à la 100e coupe Grey que les Alouettes ont laissé filer entre leurs doigts. Bien qu'il serait facile de faire de Bratton un bouc-émissaire, la défense et les unités spéciales ont failli à la tâche comme ce fut le cas pendant la majorité de la saison régulière.

«Le 3e quart a été terrible pour nous. On les a laissé marquer lors de leur première séquence. Ils ont réussi une séquence de 90 verges et une autre de 100 verges,» a remarqué l'ailier défensif John Bowman.

«Nous n'avons pas joué suffisamment bien pour gagner,» a résumé le secondeur Shea Emry

Le coordonnateur de la défense, Jeff Reinebold a été incapable d'implanter avec succès son système défensif tout au long de la saison. Montréal a accordé pas moins de 542 verges aux Argonauts. Selon nos sources, quelques membres de l'organisation doutent des compétences de Reinebold pour le poste qu'il occupe.

«Nous avons manqué de constance cette saison, a observé le directeur général Jim Popp. Nous avons connu une saison en montagne russe.»

«Chad Owens a changé le match à lui seul, a déclaré Trestman. Je n'ai pas regardé la vidéo. Je n'ai pas parlé aux joueurs, mais je suis sûr qu'ils ont une explication.»


Depuis 3 ans maintenant, Marc Trestman défend régulièrement son entraîneur des unités spéciales, Andy Bischoff. Il n'en demeure pas moins que les Alouettes n'ont réussi aucun retour de botté de dégagement ou d'envoi pour un touché depuis 2010.

«Nos unités spéciales n'ont pas obtenu des résultats satisfaisants. Nous n'avons pas réussi de jeu explosif, a expliqué Trestman. Je vais y voir personnellement pour améliorer tous les aspects de nos retours de bottés.»

Il n'y a aucun doute que la saison 2012 des Alouettes a été remplie de hauts et de bas, malgré une conquête du championnat de la section Est. Notons que c'est la première fois depuis les saisons 1998 et 1999 que les Alouettes ne participent pas à la finale de la coupe Grey lors de deux saisons consécutives.

D'après un reportage de Didier Orméjuste