AP mardi, 5 févr. 2013. 16:05

BALTIMORE - La ville de Baltimore a fêté ses champions du Super Bowl, mardi, lors de la parade qui célébrait le triomphe des Ravens lors du grand match de dimanche.
 

Ravens 34 - 49ers 31
Ravens 34 - 49ers 31

Des milliers de partisans, dont plusieurs habillés de mauve, se sont assemblés le long des rues et au stade de l'équipe.

Le square devant l'hôtel de ville était bondé quand la parade s'est amorcée, à 10h45.
 

Les autorités ont estimé à 200 000 le nombre de personnes qui ont pris part à la fête, dans les rues et au M&T Bank Stadium.

L'entraîneur-chef John Harbaugh a remercié les amateurs pour leur soutien; le demi de sûreté Ed Reed, quant à lui, a brièvement chanté « Two Tickets to Paradise », un succès d'Eddie Money.

Le secondeur Ray Lewis, qui s'en va à la retraite après 17 saisons avec le club, a dit aux partisans que l'équipe a honoré sa promesse de l'emporter en Nouvelle-Orléans.

« Gens de Baltimore, je vous aime pour l'éternité », a t-il proclamé devant l'hôtel de ville.

La parade s'est amorcée sous une pluie de confettis blancs et mauves, pour ensuite se dérouler au son de « We Are the Champions », de Queen.

Lewis avait une place de choix dans un véhicule militaire au bout de la parade, et les amateurs ont vite entouré l'arrière du véhicule pour le suivre.
 

Dans la foule se trouvaient toutes les manières possible d'arborer les couleurs des vainqueurs, en plus des traditionnels chandails. Plusieurs femmes portaient d'ailleurs du rouge à lèvres mauve et de l'ombre à paupières de la même couleur.

Nancy Monseaux, qui habite Baltimore depuis près de quatre décennies, acclamait le club sur la rue Pratt, où il y avait cinq rangée de supporters dans certains coins.

La femme de 63 ans, avec sa pancarte « Doubt the Ravens nevermore », un clin d'oeil au poème d'Edgar Allan Poe, voulait être là pour montrer son soutien à l'équipe.

« Les gars ont mérité ça », a dit Monseaux.

Certains partisans dans les rues comptaient se rendre au stade de 71 000 places, mais celui-ci a atteint sa pleine capacité vers 12h30, a dit la police. Les Ravens y ont tenu une cérémonie de remerciements qui a duré une trentaine de minutes.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

À lire aussi ...

Amertume et espoir chez Kaepernick