RDS.ca, AP mercredi, 16 janv. 2013. 11:25

Coup de théâtre à Philadelphie, les Eagles ont finalement persuadé l'entraîneur des Ducks de l'Université de l'Oregon, Chip Kelly, de poursuivre sa carrière dans la NFL et de prendre le relais à la suite du congédiement d'Andy Reid à la fin de la dernière saison.

Kelly, qui avait été contacté lors des premières phases d'embauche pour le successeur de Reid, n'avait pas été séduit par l'offre des Eagles et s'était plutôt engagé officieusement à poursuivre l'exercice de ses fonctions avec les Ducks.

Ça, c'était au lendemain de la victoire des Ducks lors du Fiesta Bowl contre Kansas State.

Quelques semaines plus tard, Chip Kelly change son fusil d'épaule et rejoindra les Eagles en espérant les aider à faire oublier la décevante dernière saison de Reid à la barre de l'équipe.

Après 14 saisons de mariage entre Reid et les Eagles, l'organisation amorce un virage novateur en embauchant l'artisan de la « Blur Offense » dans la NCAA.

«Chip Kelly sera un entraîneur-chef exceptionnel pour les Eagles, dit le propriétaire Jeffrey Lurie. Il a un esprit brillant pour le football, et il motive aussi bien avec ses gestes qu'avec ses mots. Il sera un grand meneur qui va amener une approche fraîche et énergique.»

Aux commandes des Ducks d'Oregon, Kelly a remporté trois championnats de la PAC-12 en plus de recevoir une invitation pour le Championnat de la BCS en 2010 contre Auburn, qui a finalement remporté les honneurs guidé par la performance de Cam Newton.

Kelly a cumulé une fiche de 46-7 en quatre saisons et les Ducks ont terminé la saison 2012 avec une fiche de 12-1, occupant quelque temps le premier rang au pays avant de s'incliner en prolongation contre Stanford le 17 novembre.