AP jeudi, 7 févr. 2013. 18:32

OWINGS MILL, Md. - Les champions du Super Bowl comptent bien ne pas refaire les erreurs du passé, dans leurs efforts pour conserver leur titre.

« Il faut s'assurer que l'euphorie ne nuise pas à notre vision de bâtir un club qui va constamment aspirer aux plus grands honneurs, a dit le propriétaire des Ravens de Baltimore, Steve Bisciotti. Je suis vraiment fier pour Baltimore. Nous nous sommes enlevés beaucoup de pression.»

Il est hautement prioritaire d'embaucher le quart Joe Flacco à long terme, mais les Ravens n'ont nullement l'intention de payer trop pour des joueurs autonomes, ou bien de voir plusieurs joueurs restructurer leurs contrats.

C'est ce qui est arrivé il y a 12 ans, quand le d.g. Ozzie Newsome a sacrifié le futur pour une autre présence au match ultime. Les Ravens ont donné suite à leur gain de 34-7 contre les Giants au Super Bowl en retournant en éliminatoires, sans toutefois atteindre le match de championnat. Et après la saison, ils ont souffert des 'blues' du plafond salarial.

« Nous n'allons pas poser des gestes qui pourraient nous faire mal en 2014 et 2015, a dit Bisciotti. En 2001 chaque vétéran a vu son contrat restructuré, mais nous avons perdu tellement de joueurs l'année suivante. Nous ne voulons pas que le scénario se répète. »

Newsome est du même avis.

« Nous voulons bâtir une équipe qui peut remporter plus d'un Super Bowl, a t-il dit, Mais je pense que notre équipe est structurée différemment cette fois-ci. Il y a des vétérans qui vont quitter ou probablement le faire (le secondeur Ray Lewis, ainsi que le centre Matt Birk), mais nous avons un excellent noyau de jeunes joueurs, et d'autres qui viennent d'amorcer leurs meilleures années, et c'est avec eux que nous allons bâtir l'équipe.»

La première étape est de s'assurer des services de Flacco. Le contrat du joueur par excellence du Super Bowl a pris fin avec la victoire de 34-31 contre San Francisco à l'occasion du grand match, dimanche.

« Je crois qu'une entente est possible, a mentionné Newsome. Nous avons un très bon proprio qui saisit bien l'importance de certaines positions dans un club, alors je suis optimiste. »