AP vendredi, 8 févr. 2013. 11:59


NOUVELLES-ORLÉANS, La. - Le fournisseur électrique du Superdome a pris le blâme, vendredi, pour la panne de courant qui est survenue lors du Super Bowl XLVII.

La compagnie a confirmé qu'un appareil défectueux, qui avait été installé dans l'engrenage de commutation afin de prévenir une défaillance électrique, était à l'origine de la panne.

Les autorités de Entergy New Orleans, une filiale de Entergy Corporation, ont indiqué que l'appareil, appelé un relais, avait été installé pour prévenir la défaillance d'un câble qui fait le lien entre l'alimentation électrique provenant de la compagnie et les câbles qui parcourent le stade.

Ils ont également rappelé que l'appareil avait fonctionné sans problème lors du Sugar Bowl et d'autres événements qui ont eu lieu au mois de janvier. La compagnie a confirmé que l'appareil avait été retiré et qu'il sera remplacé sous peu.

La panne de courant a touché la moitié du Superdome pendant environ 34 minutes, empêchant les Ravens de Baltimore et les 49ers de San Francisco de poursuivre la rencontre.

Les autorités de Entergy New Orleans croyaient au départ que la panne avait été causée par les interrupteurs électriques.

L'équipement électrique avait été remplacé après que le gestionnaire du Superdome eut exprimé des inquiétudes quant à la vulnérabilité du stade à une panne de courant comme celle qui avait touché le Candlestick Park, domicile des 49ers, lors d'un match en 2011.

Le commissaire de la NFL, Roger Goodell, a affirmé que cette panne de courant ne ruinerait pas les chances de La Nouvelle-Orléans de présenter un autre Super Bowl. Le maire Mitch Landrieu a d'ailleurs fait savoir que la Ville avait l'intention de soumettre sa candidature pour la grande finale de 2018.