lundi, 24 déc. 2012. 16:20

Le match entre les 49ers de San Francisco et les Seahawks de Seattle était certainement le plus attendu de la dernière semaine. Ce qui arrive souvent avec des duels comme ça, c'est que les attentes sont au maximum, mais nous avons finalement droit à une dégelée. Ça fait penser au matchs entre les Texans et les Patriots, il y a trois semaines ou encore au début de l'affrontement de la semaine passée entre les 49ers et les Patriots.

Cette fois-ci, les Seahawks explosent avec 28 points en première demie et dominent complètement leurs adversaires. On parle souvent de l'importance de l'avantage du terrain, les Seahawks montrent une fiche de 7-0 à domicile. C'est une équipe qui est complètement différente à la maison. La foule était bruyante et Colin Kaepernick a eu de la difficulté à communiquer. Les conditions météorologiques difficiles ont probablement avantagé le style de jeu des Seahawks.

Ils ont d'ailleurs été dominés physiquement sur le front défensif. Je ne veux pas trop donner d'importance à l'absence d'un seul joueur, mais Justin Smith ne jouait pas et les Seahawks ont couru pour des gains de 176 verges. Le fait de perdre ce joueur extrêmement important a certainement fait une différence.

Colin Kaepernick était complètement perdu et on se demandait même si on allait voir Alex Smith faire son entrée dans le match. Jim Harbaugh a probablement voulu éviter une controverse en laissant Kaepernick dans la rencontre. Il aurait sans doute fallu qu'il enlève son partant en pareille situation, mais ça aurait été un couteau à double tranchant. Si Alex Smith avait bien joué, il n'aurait pas eu le choix de considérer le faire jouer le dernier match de la saison et la dernière chose que les 49ers veulent, c'est une controverse au poste de quart.

Ce qui est le plus intéressant c'est de voir à quel point les choses changent. La NFC Ouest était autrefois une division très faible, mais maintenant on y retrouve San Francisco et Seattle qui sont extrêmement forts. Personne ne doit vouloir affronter les Seahawks en éliminatoires présentement. Ils jouent à plein régime dans tous les aspects du jeu. L'attaque et la défensive jouent extrêmement bien et, selon moi, Russell Wilson vient de s'assurer le titre de recrue de l'année dans la NFL. Andrew Luck et Robert Griffin III sont bons, mais Wilson a permis à son équipe d'inscrire 150 points en trois semaines, c'est incroyable! De plus, il peut tout faire, il ne fait pas d'erreur et il a amené son équipe en éliminatoires. RG3 est peut-être plus spectaculaire, mais personnellement, Russell Wilson est mon candidat pour le titre de recrue par excellence.

Les mauvais Giants

On se demandait quelle version des Giants allait se présenter, hier, face aux Ravens : les bons ou les mauvais Giants. Finalement, on a vu les mauvais Giants, nuls en défensive et incapables de plaquer. La ligne défensive n'a pas été en mesure d'appliquer suffisamment de pression. Malgré tout son talent, c'est une ligne défensive qui nous a laissés sur notre appétit tout au long de la saison.

On a vu le Eli Manning d'il y a quelques années. Manque de constance, lance tout croche, perde patience, etc. Baltimore, une équipe qui connaissait des difficultés également a compris qu'elle devait donner le ballon à Ray Rice. Je pense que c'est un élément qui leur a permis de tirer leur épingle du jeu. Les Giants, à moins d'un scénario miraculeux et peu probable, ne participeront pas aux éliminatoires, c'est maintenant entre Washington et Dallas.

Les Cowboys, malgré leur défaite de cette semaine, sont toujours en position de remporter le titre de la NFC Est s'ils battent les Redskins la semaine prochaine. De leur côté, les Redskins ont pris une sérieuse option sur le titre avec leur victoire de cette semaine. Ce sera un duel extrêmement intéressant entre les deux équipes la semaine prochaine. Robert Griffin III est revenu au jeu la semaine dernière, mais on n'a pas vu le même RG3 que précédemment. Il était moins mobile et était donc plus limité stratégiquement. J'ai hâte de voir comment il va récupérer de cette blessure puisqu'il a été affecté hier malgré la victoire et une performance relativement bonne.

AFC : tout est décidé... ou presque

On connait maintenant les six participants aux éliminatoires dans l'AFC. Il reste cependant un point important à déterminer : l'ordre du classement. Je vous ai déjà parlé brièvement des Ravens, laissez-moi vous parler des cinq autres équipes qui seront des éliminatoires cette saison dans l'AFC.

Les Broncos de Denver ont gagné leurs dix derniers matchs et sont absolument dominants présentement. Peyton Manning a complètement changé le visage de cette formation. C'est une équipe qui courrait bien avec le ballon et qui avait une bonne défensive, mais ils ont maintenant un alignement équilibrée et c'est ce que ça prend pour gagner des matchs.

De leur côté, les Texans sont loin d'être convaincants. Ils ont perdu hier contre les Vikings, ils ont battu les Colts de peine et de misère la semaine dernière et ils ont été lavés par les Patriots la semaine précédente. Depuis quelques temps, Houston montre des signes de faiblesse. Ce n'est pas le genre de football qu'une équipe veut jouer avant de faire son entrée en éliminatoires.

Les Patriots ont également connu des difficultés, dans leur cas contre les Jaguars, mais je crois qu'il s'agit seulement d'un petit laisser-aller. Les Patriots sont toujours dominants en fin de saison.

Ce qui est intéressant à voir c'est que les Colts et les Bengals ont fait les éliminatoires. Ce sont deux équipes qui méritent leurs places. Ils ont joué du football inspiré tout au long de la saison et ce sera intéressant de voir s'ils pourront causer des surprises contre des équipes mieux positionnées dans le classement lors de matchs éliminatoires.

Je ne crois pas que le fait que les équipes participant aux éliminatoires soient déterminées dans l'AFC changera l'approche de certaines en vue des matchs de la semaine prochaine. Puisque l'ordre du classement reste à déterminer, les équipes donneront tout pour améliorer leur position au classement. De plus, il est très important de terminer la saison de bonne façon pour avoir le momentum au début du calendrier éliminatoire.

Propos recueillis par Jean-Philippe Daigle