RDS.ca jeudi, 17 janv. 2013. 19:00

Les Bears de Chicago ont présenté à la presse leur nouvel entraîneur Marc Trestman, jeudi sur le coup de midi.

Le président et directeur général de l'équipe, Phil Emery, a été impressionné par les qualités de l'ancien pilote des Alouettes de Montréal. D'ailleurs, il n'a pas manqué de mentionner que Trestman avait remporté deux fois la coupe Grey dans la LCF et qu'il avait démontré son immense talent à travailler avec les quarts arrière depuis le début de sa carrière.

« Il est notre nouveau leader qui va nous aider à atteindre notre objectif de remporter un championnat », a déclaré Emery, qui a rencontré de nombreux candidats.

Emery a par ailleurs confirmé que Trestman avait été préféré au coordonnateur offensif des Colts d'Indianapolis Bruce Arians et Darrell Bevell des Seahawks de Seattle. Les trois hommes ont eu droit à deux entrevues et Bevell a été le premier à être éliminé du trio en raison de son manque d'expérience comme entraîneur-chef.

Quant à lui, Trestman a d'abord tenu à dire que c'était avec humilité qu'il se joignait aux Bears. Il a profité de sa rencontre avec les journalistes pour remercier les Alouettes de Montréal, le propriétaire Robert Wetenhall, le directeur général Jim Popp ainsi que le quart Anthony Calvillo pour la confiance qu'ils lui ont témoignée.

« C'est un privilège pour moi d'être nommé entraîneur-chef des Bears, mais je n'oublierai jamais mes belles années passées à Montréal. [... Je suis heureux et triste à la fois. Je m'étais attaché aux gens de Montréal et de la province de Québec. Je réalise un rêve, mais parfois, dans la vie, pour vivre ses rêves, il faut poser des gestes déchirants », a-t-il confié.

Tout comme il l'a fait avec Calvillo au cours de son séjour avec les Alouettes. Trestman entend maintenant permettre à son nouveau quart Jay Cutler de briller.

« Je veux être un professeur et un leader pour aider tout le monde à donner le meilleur de soi, a indiqué Trestman. J'entends travailler fort avec le quart Jay Cutler et améliorer sa protection. »

Victime de 38 sacs en 15 matchs, Cutler ne l'a pas eu facile la saison dernière. Renouer avec un entraîneur qu'il connaît bien pourrait donc lui être bénéfique.

« J'ai eu la chance de rencontre Jay il y a dix ans dans un hôtel de Raleigh. Il mouillait. Nous n'avions pas de terrain et pas de receveurs. Nous avons essentiellement passé deux jours dans une chambre d'hôtel à discuter. C'était un environnement difficile à essayer de tirer parti de quelqu'un. Quand j'ai commencé à le connaître, j'ai découvert un athlète qui avait les capacités fondamentales. Il était dur, il était intelligent et il aimait le football. J'ai eu l'occasion de le rencontrer il y a quelques jours. C'est un gars différent. Il est à l'écoute et il sait où il veut aller. »

Trestman, qui succède à Lovie Smith, est devenu le 14e entraîneur-chef de la riche histoire des Bears. Il se donnera les prochains mois pour se familiariser avec les joueurs sous la main avant de prendre des décisions.

Même s'il a passé les cinq dernières saisons dans la LCF, Trestman a beaucoup d'expérience dans la NFL, lui qui a été coordonnateur offensif avec les équipes de Cleveland, San Francisco, Arizona et Oakland. Il a participé à l'émancipation de Bernie Kosar alors qu'il était assistant avec l'Université de Miami et plus tard avec les Browns dans les années 1980. Trestman a aidé les Raiders à atteindre le Super Bowl en 2002, saison où Rich Gannon a été nommé joueur par excellence.

D'après un reportage de Didier Orméjuste