mercredi, 14 mars 2012. 08:43

Les bâtons à tête blanche ont fait sensation dès leur entrée en scène sur les grands circuits de golf professionnel au cours des dernières saisons. Encore au cours du dernier week-end, Justin Rose a décroché sa quatrième victoire en carrière sur le circuit PGA Tour en les utilisant lors du Championnat du Monde Cadillac.

Or, voilà que Taylor Made s'associe à CCM pour produire un bâton de hockey. Deux joueurs pour le moment, Gabriel Landeskog de l'Avalanche et Ryan Nugent-Hopkins, utilisent des bâtons prototypes affichant une palette blanche à la signature Taylor Made.

Il n'y avait qu'un pas à franchir entre les deux sports afin que les plus récentes découvertes technologiques du golf ne viennent améliorer l'équipement de hockey. Et il ne faut pas se surprendre non plus de voir le responsable du département de recherche de Taylor Made, le Dr Benoît Vincent, se lancer dans pareille aventure avec les membres de son équipe. J'ai eu le plaisir de le rencontrer à plusieurs occasions. C'est un homme de passion dont l'imagination n'a aucune limite.

Les chercheurs de l'équipe Vincent ont révolutionné l'industrie du golf au cours des dernières années de façon significative. Depuis les bois de départ jusqu'aux balles. Les nouveaux équipements de golf ont permis aux professionnels et aux amateurs d'améliorer leurs résultats, notamment au niveau de la puissance et de la précision.

La nouvelle série proposée par Taylor Made, RocketBallz, lorsque mise à l'essai lors de la foire du golf à Orlando en janvier a connu un succès instantané. Les amateurs qui ont notamment fait l'essai des bois d'allée (auxquels on a adapté la technologie des bois de départ) ont réalisé qu'ils atteignaient des distances de 10 à 15 verges de plus que ce à quoi ils étaient habitués. La face de ces bâtons a été conçue de telle façon qu'elle est aussi beaucoup plus permissive. Ainsi, si la balle n'est pas frappée au point d'impact idéal, la trajectoire n'en sera que très légèrement modifiée.

Imaginez ce que cela représentera pour les joueurs de hockey qui utiliseront un bâton testé tant pour sa courbe que le matériau utilisé dans sa fabrication que pour sa réaction à la température de la glace que pour sa capacité de recevoir une passe ou d'effectuer un lancer frappé.

Vous avez en Benoit Vincent l'homme qui, de sa planche à dessin, a imaginé que l'on pouvait avec une petite vis modifier l'angle d'attaque d'un bois de départ. Il a aussi transformé, de par ses connaissances en aéronautique, les balles et les différentes composantes de nouvelles balles de golf. Je n'ose pas penser à ce qu'il a créé pour un bâton de hockey. Sans dévoiler les secrets de cette nouvelle « arme », on a mentionné qu'elle produirait notamment plus de vélocité. Ce nouveau produit sera officiellement présenté lors de la prochaine séance de repêchage de la Ligue nationale de hockey en juin.

Je vous propose d'ailleurs la semaine prochaine une rencontre avec le Dr Benoît Vincent dans le cadre de l'émission « Au 19e » diffusée chaque semaine à RDS. Un rendez-vous qui vous propose différentes facettes du monde du golf. Une invitation d'autant plus intéressante alors que nous vous présentons, entre autres, cette semaine Maude-Aimée Leblanc qui effectue ses débuts sur le circuit de la LPGA.