AP mercredi, 10 août 2011. 14:45

JOHNS CREEK, Georgie - Rory McIlroy est content de se remettre au travail, particulièrement après les deux derniers mois.

Lors d'une conférence de presse en marge du Championnat de la PGA, qui se mettra en branle jeudi, McIrloy dit avoir eu un régime soutenu de séances de photos, figurer dans des potins de type célébrités et attirer l'attention plus que jamais depuis son gain à l'Omnium des États-Unis, en juin.

Le Nord-Irlandais de 22 ans a fait sensation après avoir rebondi d'un écroulement tardif au Tournoi des maîtres, en avril, pour triompher au Congressional avec un total de 268, 16 coups sous la normale, pour ainsi établir un record de l'Omnium des É.-U.

McIlroy est devenu la nouvelle vedette du golf, certains voyant en lui l'héritier de Tiger Woods. Sur internet, on décortique sa relation possiblement amoureuse avec la numéro un du tennis féminin, Caroline Wozniacki.

Tout cela a enlevé le focus du jeu de McIlroy, mais ce dernier a veillé à rectifier la situation avec son bel effort la semaine dernière au Bridgestone Invitational, où il a fini à égalité en sixième place.

« C'était un peu un tourbillon après l'Omnium des États-Unis, mais ça fait du bien de se concentrer à nouveau sur le golf et de recommencer à travailler fort », a mentionné McIlroy.

McIlroy a montré qu'il sait aller au-delà de la déception. Il dit se faire plus confiance à la suite de l'effondrement au Tournoi des maîtres - un 80 en dernière ronde, qu'il amorçait avec quatre coups d'avance en tête, pour une égalité en 15e place. Il ne veut plus changer sa façon d'être sur le terrain.

« J'avais vraiment l'impression d'être quelqu'un d'autre ce dimanche-là à Augusta, et ça n'aurait pas dû être comme ça, a t-il dit. Je n'avais pas à changer telle ou telle chose. »

C'est armé de cette perspective que McIlroy s'amène au dernier tournoi majeur de la saison. Il a bien fait à l'entraînement et se dit prêt pour la chaleur, qu'il dit être bien préférable aux conditions de pluie et de vent le mois dernier à l'Omnium britannique, où il a fini à égalité au 25e rang.

« Qui va dire qu'il ne préfère pas jouer quand le temps est plus chaud », a dit McIlroy.

McIlroy a fini troisième lors des deux dernières éditions du Championnat de la PGA.