dimanche, 7 avr. 2013. 13:14

Il y a différentes façons d’écrire l’histoire et il y a différentes façons d’interpréter l’histoire.

Pour tout vous dire, Tiger Woods est actuellement à égalité avec Sam Snead pour le plus grand nombre de victoires acquises en carrière sur le circuit PGA Tour. Si jamais il devait remporter la victoire lors du Tournoi des Maîtres, il deviendrait le joueur qui compte le plus de gains individuels en carrière avec un total de 78 victoires.

Dans un excellent article, le chroniqueur Jason Sobel de Golf Channel démontre clairement que les chiffres qui ont mené au calcul des 82 titres de Sam Snead comptent des victoires acquises lors de compétitions disputées en équipes.

Il s’agit du tournoi Invitation Inverness de 1938, du tournoi International Miami Biltmore de 1939, et des tournois Invitation Inverness de 1940, 1950 et 1952. Et n’allez pas croire que Snead fut le seul joueur à bénéficier des ces tournois pour gonfler son nombre total de victoires en carrière. Jack Nicklaus en compte deux sur ses 73 titres; Palmer en compte également deux sur ses 62 victoires et Ben Hogan a gagné huit fois en compétitions par équipes en 64 triomphes reconnus.

Il faut savoir que depuis sa création en 1916, c’est l’organisme PGA of America qui avait la responsabilité de régir les tournois professionnels et ce fut le cas jusqu’en 1981. Pendant toute cette période, 62 tournois par équipes ont officiellement été intégrés au calendrier officiel.

La naissance du circuit de compétition PGA Tour en 1968 a transformé le portrait. On a mandaté un comité il y a près de 25 ans afin de clarifier la situation concernant les victoires « officiellement acquises » et on a convenu que certaines victoires par équipes pouvaient être admissibles au palmarès personnel.

Certaines victoires ont d’autre part été retranchées de ce même tableau. Snead en a ainsi perdu deux. On a par ailleurs ajouté les titres acquis lors de l’Omnium britannique qui n’étaient pas comptabilisés comme tel. C’est donc à la suite de cet exercice qu’on a établi la marque record de 82.

Sans ces titres obtenus en équipes, Snead et Woods sont à égalité et ont remporté chacun 77 victoires individuelles. Woods sera donc le meilleur de tous les temps à sa prochaine victoire.

Mais Snead détient un titre que Woods ne pourra jamais obtenir. Le vénérable Sam est le seul joueur à avoir remporté une victoire lors d’un tournoi inscrit officiellement au circuit de la LPGA.

En février 1962, Snead avait dominé la liste des 15 participants au tournoi Invitation Royal Poinciana Plaza. Le tableau principal comptait 14 joueuses du circuit de la LPGA et lui-même. Au nombre des joueuses vedettes figuraient Mickey Wright, Patty Berg, Kathy Withworth et Betsy Rawls. La compétition de quatre rondes fut disputée en deux jours sur le parcours à normale 3 de Palm Beach. Snead a présenté un pointage cumulatif de 211, moins-5, et a devancé Wright par cinq coups. Il a donc été crédité d’une victoire non-officielle sur le circuit de la LPGA et est encore à ce jour le seul homme à avoir inscrit une victoire sur le circuit professionnel féminin.

Aussi bien vous dire que cette victoire ne figure pas dans les 82 officiellement comptabilisées.

Reste qu’une éventuelle victoire de Woods au Tournoi des Maîtres vient de prendre une signification bien différente.