Eh oui, un autre coup salaud dans la LHJMQ… Certains diront avec un petit rire que ça devient une base hebdomadaire dans la LHJMQ, mais riront-ils lorsque moi, j‘acquiserai lucidement? Mais bon, chapeau aux médias pour leur excellent travail depuis un mois : dénoncer. Bon, les partisans le dénonce depuis longtemps, mais à force de le faire, ça a fini par attirer l‘attention. Et puis l‘affaire Cormier et tout éclate : les vrais partisans ont enfin raison! Avec une couverture plus accrue des coups salauds, la LHJMQ s‘en va dans la bonne voie pour les enrayer. Cette année-ci, Gilles Courteau ne pourra pas nous mentir en plein visage comme il l‘avait fait au début de la présente saison. Au fait, je vous recommande un très bon article de Sports Juniors traitant justement sur l'impact de ce dossier

Bon, ça c'était mon petit grin de sel sur l'affaire Scandella! Maintenant, passons aux choses sérieuses! J'ai décidé de voir faire une petit analyse en 4 temps en vue des prochaines séries. Je ne peux pas vous promettre rien sur la date des prochaines articles, mais bon, j'ai encore du temps Je vais commencé avec la Division Ouest, ensuite Centre, Est et enfin Atlantique! Et pour savoir tout ce qui se passe dans la LHJMQ, bien évidemment, je vous conseille l'excellent blogeur mike_pou !

-


Classement

1. 56PJ 32V 68Pts {10der : 6 3 0 – 1}

2. 53PJ 25V 55Pts {10der : 3 5 1 – 1}

3. 52PJ 24V 53Pts {10der : 4 4 2 – 0}

4. 54PJ 19V 44Pts {4 5 0 – 1}

-


Chiffres magiques

Je vous explique rapidement le principe du chiffre magique : c‘est le nombre de points que doit ammasser une équipe pour s‘assurer d‘être plus haut au classement par rapport à une autre équipe. Une victoire retire 2 au chiffre magique alors qu‘une défaite de l‘équipe comparé retire également 2 au chiffre magique. (Vous comprendrez qu‘on retire 1 point lors d‘une défaite en prolongation ;))

Les Huskies par rapport à … Gatineau : 17, Montréal : 17, Val D‘Or : 4

Les Olympiques par rapport à … Montréal : 30, Val D‘Or : 17

Le Junior par rapport à … Val D‘Or : 19

-


Meilleurs marqueurs de cette division

1. Gabriel Lévesque : 21 buts, 49 passes, 70 points

2. Philippe Cornet : 26 buts, 42 passes, 68 points

3. Samuel Morneau : 30 buts, 32 passes, 62 points

4. Alexandre Quesnel : 24 buts, 35 passes, 59 points

5. Jeff Desjardins : 21 buts, 31 passes, 52 points

Les gardiens

Nicholas Champion : fiche de 20–18, 3.13MOY, 90.8%EFF

Maxime Clermont : fiche de 21–22, 2.83MOY, 89.6%EFF

Jean-François Bérbué : fiche de 11–16, 3.15MOY, 89.9%EFF

Raffaele D‘Orso : fiche de 12–22, 3.72MOY, 88.6%EFF

-





Philippe Cornet

Huskies de Rouyn-Noranda

Déjà presque assuré de finir premier de sa division, les Huskies affronteront probablement leur rivaux de toujours dans la fameuse guerre de la 117 en première ronde des séries : les Foreurs. Bien que les Huskies se soient considérablement améliorer (et ce, malgré la suspension de Cormier) avec l‘ajout de Jordan Caron à l‘attaque, de Steven Delisle à la défense et de Nicholas Champion devant le filet. De plus, le retour de Sergey Ostapchuk quelques semaines avant l‘arrivée de ces joueurs renforcent cette offensive déjà bien garni. Bref, tout semblait sourire aux Huskies, mais on dirait que la chimie prend du temps à s‘installer. Ce qu‘il y a surtout à constater, c‘est que depuis l‘arrivée des nouveaux, soit ça fonctionne très bien, soit ça ne fonctionne pas du tout. On l‘a très bien vu contre Rimouski, où l‘on perd 4 à 1 le premier jour et on gagne 8 à 1 le lendemain. En plus de cette inconstance, les Huskies devront se confronter à une équipe où la motivation de battre ses rivaux sera féroce et où les éléments ne sont pas si pire que ça (vous allez voir). Bref, un gros point d‘interrogation au dessus des Huskies cette année et c‘est nullement dû à l‘incident Cormier!



Maxime Clermont

Olympiques de Gatineau

Peut-on parler de malchance pour cette équipe cette saison ou bien est-ce seulement un processus normal, bref, si les Huskies représente un point d'interrogation, les Olympiques en représente 3! Mitraillés par les blessures cette saison, les Piques n'ont encore jamais eu un alignement complet, Yoan Pinette, Christian Ouellet, Olivier, Philippe et Tye McGinn étant les principaux éléments manquants cette saison. Mais ce n'est pas seulement ça : avec 1 seul joueur de 20 ans et seulement 3 19-ans (dont un blessé McGinn), les Olympiques ont une équipe vraiment jeune et ça joue beaucoup dans la balance ça aussi. C'est sans doute pourquoi l'organisation a décidé d'amener un ontarien de 20 ans, Daniel Lombardi, afin d'amener un peu d'expérience dans cette équipe. Mais depuis quelques semaines, on comprend que ça ne changera pas grand chose : cette équipe est capable du meilleur comme du pire! Heureusement pour elle, son gardien Maxime Clermont semble avoir retrouvé son rythme de début de campagne, une bonne nouvelle en vue des séries. Mais encore fautil que l‘attaque produise! Si une équipe livre une série des plus bizaroïde en séries cette saison, je miserais un petit deux sur celle opposant les Piques au :



Matthew Brenton

Junior de Montréal

Si on croyait que cette équipe allait amorcer une descente aux enfers à la suite de l‘échange Jake Allen, c‘est plutôt le contraire qui s‘est produit! L‘équipe était en mission et ils ont même réussis à coiffer les Olympiques au 2e rang! Mais depuis quelques matchs, le Junior est vraient en chute libre. Cinq défaites consécutives et rien pour aider, la perte d‘Alex Wall commence à se faire sentir. Jean-François Bérubé fait très bien devant le filet, mais il manque quelque chose à cette défensive et malgré le bon rendement de Matthew Brenton et Trevor Parkes depuis quelques rencontres, les autres joueurs ne semblent pas vouloir suivre le rythme. Une autre équipe à montagne russe qui s‘amène en série et comme cette équipe affrontera vraisemblablement les Olympiques en première ronde, ça rajoute à l‘obscurité de cette série. Cette affrontement pourrait aussi bien se terminer en 4 ou en 7, d‘un bord comme de l‘autre. Devant l‘inconnu, qui saura le mieux réagir? Difficile à dire…



Alexandre Touchette, Alexandre Quesnel et Nicolas Boyer (de gauche è droite)

Foreurs de Val D'Or

Probablement la plus grande déception depuis la fermeture du marché des échanges, les Foreurs de Val D‘Or ne semblent pas vouloir se sortir des bas-fonds de la division Ouest. Malgré l‘acquisition des Alexandre Quesnel, Alexandre Touchette et Nicolas Boyer (même si les deux derniers avaient des missions défensives), ce n‘est pas à l‘attaque le problème des Foreurs. Samuel Morneau et Cédrick Henley étaient déjà des rouages importants et avec le retour prochain de Maxime Sauvé, on ne doute aucunement de la force de frappe offensive de cette équipe. Défensivement, toutefois, c‘est une différente histoire. Déjà que cette défensive était très limité, le départ de leur meilleur défenseur Marco Scandella affectera encore plus cette défensive ordinaire. Comme nouveau leader : Simon Lacroix, joueur libéré par les Islanders de New York… Disons que ce n‘est pas très dangeureux, surtout que Raffaele D‘Orso n‘est plus l‘ombre de lui même dernièrement. MAIS, parce qu‘il y a un mais, la rivalité va servir de source de motivation au joueur et l‘offensive possède suffisament de bons éléments pour surprendre les Huskies! Bref, tout n‘est pas si noir à Val D‘Or!

-


Pour terminer, simplement vous parlez d‘un joueur tellement peu connu à travers le circuit Courteau, mais tellement bon : David Savard, des Wildcats de Moncton. Il est présentement sur une sécance de 14 matchs avec au moins un point (meilleure sécance cette saison chez les défenseur et 4e meilleure sécance au total) et il en a profité pour inscrire pas moins de 24 points! Chapeau!

Sur ce, eh bien, bonne fin de saison!

Salut!