Fort d’une victoire en tirs de barrage en lever de rideau, le Canadien est, aujourd’hui, dans la capitale nationale américaine pour affronter Alexander Ovechkin et ses Capitals. Karl Alzner n’aura pas eu à attendre trop longtemps avant de retourner là où tout a commencé pour lui. Le Canadien verra deux visages familiers du côté opposé en Eller et Smith-Pelly.

Pour une deuxième partie de suite, la troupe de Claude Julien verra les joueurs de l’équipe adverse être présentés, un à un, sous les applaudissements de la foule. Connaissant l’amour des amateurs de Washington pour leur équipe, l’électricité devrait être plus que présente dans l’air.

Lors de la première partie, contre les Sabres, le Canadien a démontré de très belles choses. Jonathan Drouin a rapidement fait parler la magie de son bâton avec une superbe passe au capitaine Max Pacioretty avant de marquer le but décisif en fusillade. Nous pouvons parier que le bloc défensif de Barry Trotz, l’entraîneur de Washington, portera une attention particulière à la nouvelle vedette montréalaise, ce qui devrait permettre aux deux autres trios de s’illustrer davantage. Pour réussir à vaincre les Caps, Alex Galchenyuk devra élever son jeu de quelques crans. À l’image de son camp d’entraînement, Galchenyuk a manqué d’implication contre les Sabres.

Du côté de la défense, il sera impératif, pour Jeff Petry, de se ressaisir après une catastrophique première partie. Son jeu erratique aura obligé Jean-Jacques Daigneault à utiliser Shea Weber pour près de trente minutes de jeu. Si le Canadien veut espérer survivre au calendrier régulier, la répartition du temps de jeu des défenseurs devra être plus égale. Pour ce faire, ce sera à la deuxième paire de démontrer qu’elle peut gober ces minutes. Sinon, Shea Weber s’approchera de la demi-heure à chaque partie et ce ne sera pas de bon augure.

Les Capitals de Washington ont amorcé leur saison à Ottawa. Après avoir joué du hockey de rattrapage pour la majorité de la partie, ils ont vu leurs gros canons prendre les choses en mains afin de créer l’égalité et se sauver avec la victoire en tirs de barrage.

Cherchant la rédemption après une difficile dernière saison, le tsar Ovechkin a décidé de partir du bon pied. Pas moins que trois buts pour ce multiple gagnant du trophée Maurice Richard. Ce trio, complété par Evgeny Kuznetsov et Jakub Vrana donnera du fil à retorde à la défensive du Canadien. Espérons que le duo Streit-Benn ne sera pas appelé à les affronter trop souvent.

Les formations probables 

Aucune modification ne devrait être apportée à la formation du Canadien. C’est donc dire que les blessures à Shaw et De La Rose n’étaient pas assez sérieuses.

Pacioretty – Drouin – Gallagher
Galchenyuk – Danault – Shaw
Hudon – Plekanec – Lehkonen
Byron – De La Rose – Hemsky

Mete – Weber
Alzner – Petry
Benn – Streit

Price

Du côté des Capitals, il serait fort à parier que la formation sera, elle aussi, la même qui a affronté les Sénateurs, jeudi dernier.

Ovechkin – Kuznetsov – Vrana
Burakosvky – Backstrom – Oshie
Connolly – Eller – Chiasson
Walker – Beagle – Smith-Pelly

Orlov – Niskanen
Orpik – Carlsson
Ness – Chorney

Holtby

Texte originalement paru sur EnProlongation.com