Un match ne fait pas une saison dit-on, mais celui du 31 décembre a conclue 2011 sur une note amère et vient probablement confirmer que le Canadien ne participera pas aux séries cette année.

La question est maintenant de savoir à quelle position au classement la formation de Randy Cunneyworth terminera la saison.

Difficile à croire, mais les Islanders (14e dans l’est) ont 3 points de retard sur le Canadien (13e) avec 3 matchs en main !

Les Hurricanes sont 15e, avec 3 points de retard aussi, mais avec un match de plus de disputé que Montréal. Les Hurricanes sont probablement l’équipe à battre…pour l’obtention du dernier rang dans l’Association de l’est !!!

CE QUI NE VA PAS

Après Noel, Vincent Lecavalier s’est levé debout pour dire que son équipe devait se réveiller immédiatement pour avoir la chance de participer aux séries.

Le capitaine du Lightning l’a dit haut et fort. Résultat : Tampa a remporté 3 matchs de suite et est à 6 points de la huitième place, détenue par Ottawa. Le défi est encore important, mais la confiance est de retour, alors que Steven Stamkos est en feu présentement, ayant marqué 6 buts durant cette séquence.

À Montréal, le seul joueur qui s’est levé pour dire que ça ne pouvait plus durer et que ça devait changer, c’est Mathieu Darche.

Mais le contexte entre les 2 équipes est tellement différent, qu’il est presqu’impossible de voir la lumière au bout du tunnel.

Ce n’est pas que le Canadien a une mauvaise équipe, mais le niveau de je-m’en-foutisme est assez élevé chez certains joueurs. Pas chez tous ceux qui portent le chandail, au contraire. Mais s’il y en a 3 ou 4 par match qui ne veulent pas mettre un effort, c’est presqu’impossible de gagner.

LA VENTE DE FEU AURA LIEU QUAND ?

Avec de tels résultats, on doit se demander quand Pierre Gauthier commencera à se départir de quelques joueurs, afin de remplir sa banque de choix au repêchage et peut-être de prospects.

Il y a 6 joueurs qui auront leur autonomie complète le premier juillet et la plupart d’entre eux ne seront pas ici à la date limite des transactions.

C’est le cas de Mathieu Darche, Andrei Kostitsyn, Travis Moen, Josh Gorges (on l‘oublie. Il vient de signer un contrat de 6 ans / moyenne de 3,9 millions de dollars), Hal Gill et Chris Campoli.

Facilement la moitié de ces joueurs pourraient ne pas terminer la saison à Montréal, sans compter Yannick Weber qui pourrait aussi partir.

Bref le visage de cette formation va changer et la prochaine étape sera aussi de savoir s’il y aura un grand ménage dans la direction de l’équipe.

Les problèmes du septième étage se projettent sur la glace présentement et il n’y a aucune place pour se cacher. Ils sont exposés au grand jour.

Les blessures, les nombreuses transactions, les congédiements et l‘atmosphère crasse qui règne depuis trop longtemps, expliquent pourquoi cette équipe est à la dérive.

Maintenant, le Canadien a une chance en or de repêcher tôt au classement. Aussi bien en profiter pendant que ça passe.