La journée de jeudi fut décevante. On s‘attendait qu‘avec le momentum des derniers jours, les négociations allaient s‘accélérer afin que les deux parties atteignent leur objectif, soit d‘en arriver à une entente. Visiblement, ce n‘est pas le cas.

Ceci a un impact. Secrètement, la LNH souhaitait qu‘une entente survienne jeudi et que les camps d‘entraînement commencent dès dimanche ou lundi. On a même entendu, dans certains médias, qu‘une saison de 52 matchs était dans les plans. Ce ne sera pas le cas.

Mais ceci étant dit, il faut s‘attendre à ce qu‘il y ait encore plus de rapprochement au cours des prochains jours.

L‘exécutif de l‘AJLNH aura le pouvoir de dissoudre le syndicat dès samedi à 18 h. Cette menace devrait faire en sorte que les négociations risquent d‘être plus intenses d‘ici samedi, parce que la dernière chose que la LNH souhaite, c‘est une guerre devant les tribunaux.

Cette menace de l‘Association des joueurs, de tester la loi anti-monopole, est importante. Les ligues professionnelles en Amérique craignent ce genre de menace comme la peste. Mais ceci étant dit, Gary Bettman n‘a jamais eu peur des défis et mon petit doigt me dit qu‘il aimerait bien être reconnu comme le commissaire qui a battu les joueurs à ce chapitre.

Reste que la ligue, en tant que telle, à beaucoup trop à perdre et devrait trouver un terrain d‘entente dans les prochains jours pour s‘assurer qu‘il y ait une saison.