Vous souhaitez que le conflit de travail dans la LNH se termine? Il suffit que les propriétaires acceptent de payer à 100 % tous les contrats qui sont déjà signés et le conflit sera rapidement derrière nous. Pourquoi? Parce que la grande majorité des joueurs vedettes de la LNH ont déjà des ententes à long terme avec leurs équipes respectives.

Même si l’Association des joueurs veut se battre pour empêcher la LNH de limiter les contrats à 5 ans, les joueurs qui ont des contrats à long terme vont rapidement indiquer à Don Fehr que pour eux, le conflit de travail est terminé et qu’ils veulent retourner au jeu rapidement.

Que les contrats soient limités à 5 ans ne sera pas la fin du monde aux yeux des joueurs qui ont déjà des contrats de 6 ans et plus. Ce qui compte pour eux, c’est que les propriétaires respectent leur parole.

Ceci étant dit, la LNH se fait gourmande. On croyait que la LNH (dans sa proposition de jeudi) allait garantir chaque dollar sur les contrats déjà signés pour les deux premières saisons. Ce n’est pas ce qu’elle a proposé jeudi et c’est pourquoi l’écart entre les deux parties est significatif, selon deux sources.

La preuve, les joueurs sont prêts à couper 1 milliard de dollars en salaire en 5 ans, mais Gary Bettman a dit à Don Fehr jeudi que ce n’était pas suffisant. Bref, même si les deux parties soutiennent que le fait que les négociations se poursuivent est la preuve que les discussions sont positives, c’est faux. Elles ne sont pas négatives non plus. Elles sont simplement neutres.

Donc avant de crier victoire, il y a encore énormément de travail à faire et souhaitons que les deux parties entendront raison. Reste que Gary Bettman détient la solution. Saura-t-il en profiter?