Lundi dernier, l'ancien meneur MVP Derrick Rose a agréé aux termes d'un contrat avec les Cavaliers de Cleveland. Sa situation commençait à tarder, lui qui était disponible depuis l'ouverture du marché des joueurs autonomes, soit il y a un peu plus de trois semaines. Je trouve cette période plutôt longue, spécialement lorsqu'on parle d'un joueur qui a été le plus jeune joueur de l'histoire à remporter le titre de MVP de la NBA.

Malgré quelques rencontres tenues avec les Bucks de Milwaukee, son choix final s'est arrêté sur les Cavaliers. Cleveland a ainsi pu réaliser un vol, alors que le contrat ne rapportera que 2,1 millions de dollars à Rose, le tout sur une durée d'un an. Quant à moi, le premier choix au repêchage de 2008 pourra apporter une contribution bien supérieure à celle qu'elle devrait être si on se fie à son chèque de paye.

En effet, ce sont des moyennes de 18,0 points, 4,4 passes décisives et 3,8 rebonds par match qui ont figuré suite au nom de Derrick Rose cette saison, lui qui a disputé 64 parties sous l'uniforme des Knicks de New York. Il a également ajouté un taux de réussite de 47,1% depuis le parquet et de 87,4% à la ligne de lancers-francs.

Son salaire de 2,1 millions représentera une énorme baisse par rapport à l'an dernier, lui qui touchait préalablement à une paye de 21,3 millions de dollars américains. Il s'agit d'un salaire environ 10 fois moins élevé qu'à la saison précédente et de la paye la moins élevé de toute sa carrière. À sa première saison, il a avait été le moins payé de sa vie avec 4,8 millions au cours de la campagne 2008-09.

Cette signature peut aisément confirmer le fait que les Cavaliers essaieront de conclure une transaction incluant le meneur vedette Kyrie Irving, étant donné qu'il n'y a qu'un seul poste de titulaire disponible dans la rotation. Je vous invite d'ailleurs à consulter mon dernier article, qui approfondit davantage cette question.

Chose assez inédite: on compte maintenant tous les gagnants des trophées MVP de 2009 à 2016 soit dans les rangs des Cavaliers ou dans ceux des Warriors de Golden State. Il s'agit alors de LeBron James (2009, 2010, 2012, 2013), Derrick Rose (2011), Kevin Durant (2014) et Stephen Curry (2015, 2016). C'est un fait qui a de quoi faire réaliser à quel point ces deux franchises sont puissantes dans la NBA d'aujourd'hui.

J'espère sincèrement que Rose pourra connaître une bonne saison, puisque nous savons tous que ces dernières années n'ont pas été faciles en raison de blessures diverses. Une chose est sûre: à 28 ans, Derrick Rose peut toujours nous surprendre et fournir une importante production aux Cavaliers aux côtés de LeBron James et Kevin Love.