Bonjour à vous,

Soyons francs ! Nous étions plusieurs à croire que les Sénateurs d’Ottawa étaient pour s’effondrer lorsque Jason Spezza, Erik Karlsson, Craig Anderson et Milan Michalek sont tous tombés au combat.

Plutôt que s’apitoyer sur leur sort, les Sens sont en train de surprendre tous les observateurs. En l’absence de leur meilleur attaquant, de leur meilleur défenseur et de leur meilleur gardien, les Sénateurs se retrouvent en excellente position pour participer aux séries.

Quand on regarde de plus près l’équipe, on constate que les gardiens Robyn Lehner et Ben Bishop sont en grande partie responsables des succès des Sens.

Depuis la blessure à Craig Anderson (21 février), Bishop et Lehner affichent des statistiques très impressionnantes.

Ben Bishop

8 parties

Fiche : (6-2-0)

Taux d’efficacité : .932

Robyn Lehner

8 parties

Fiche : (3-1-4)

Taux d’efficacité : .940

En l’absence d’Anderson, c’est donc dire que le taux d’efficacité additionné de Lehner et Bishop est de .936. Ces deux gardiens ont accordé 35 buts en 16 parties. Jamais, l’entraîneur-chef Paul MacLean n’a eu à faire un changement de gardien durant un match depuis qu’Anderson est blessé.

On comprend ainsi beaucoup mieux pourquoi les Sénateurs ont la meilleure défensive de la Ligue nationale depuis le début de la saison. Au moment d’écrire ces lignes, les Sens accordaient en moyenne deux buts par partie.

UN VOYAGE DÉTERMINANT

Les 15 premières journées du mois d’avril en diront encore plus sur le caractère de l’équipe. Entre le 2 et le 15 avril, les Sénateurs disputeront 7 matchs de suite à l’extérieur. Il en est ainsi puisque la Place Banque Scotia accueillera le Championnat du monde de hockey féminin à compter du 2 avril.

Depuis le début de la saison, la troupe de Paul MacLean a connu du succès devant ses partisans (Fiche : 13–2-3), mais c‘est le contraire sur les patinoires adverses (Fiche : 6–7-3).

Ce voyage devrait coïncider avec le retour au jeu de Craig Anderson. Les Sénateurs auront alors un beau problème puisqu’ils se retrouveront avec 3 gardiens qui ont connu du succès cette saison.



Les gardiens des Sénateurs ont accordé une moyenne de 2 buts par partie depuis le début de la saison.