Il y a des gestes posés sur la patinoire qui peuvent toujours causer problème, surtout lorsque tous les joueurs sur la glace se bousculent après un coup de sifflet.

Sur les images de RDS et de la CBC samedi, on peut voir Mikhail Grabovski prendre l‘avant-bras de Max Pacioretty et le monter vers sa bouche pour le mordre. Un geste illégal en soit, vous en conviendrez. Mais ce n‘est pas seulement au poignet que le joueur du Canadien a été mordu. Max Pacioretty a aussi indiqué à la LNH qu‘il s‘est fait mordre à un pouce à quelques reprises (au moins deux fois) par l‘attaquant des Maple Leafs.

Le Canadien a évidemment pris des photos des morsures et les a envoyés à la LNH comme preuve.

Par la suite, Max Pacioretty et Mikhail Grabovski se sont expliqués lors d‘une conférence téléphonique et l‘attaquant des Leafs a nié avoir mordu Pacioretty. Pas besoin de vous dire que Max Pacioretty n‘était pas d‘accord avec son assaillant.

DÉCISION DIFFICILE

Ce genre d‘incident est toujours une patate chaude pour la ligue. Les morsures sur le pouce ressemblent plus à des coupures et les photos de son poignet ne représentaient pas une preuve évidente pour la LNH.

Max Pacioretty a toutefois été forcé de prendre des antibiotiques par mesure préventive.

Une chose est certaine, même si Mikhail Grabovski n‘a pas été suspendu, il a très mal paru dans cette affaire et sa réputation en prendra un sérieux coup.

Pour ce qui est de la ligue, il faudrait que les arbitres soient plus vigilants afin que ce genre d‘incident soit sévèrement puni.