Soprano lyrique, elle a quitté son patelin, Chicoutimi pour venir chanter à Montréal.

 À cette époque, Mélany Houle ne se doutait pas de la tournure des événements. Aujourd’hui, elle regarde vers l’arrière et se pince. Une transformation magique…..  comme dans ses plus beaux souhaits d’enfant !

 Elle avait cinq ans lorsque ses parents lui ont acheté tout bonnement un cheval de Barbie. Dès ce moment, elle s’est mise à rêver. En fait, Mélany s’installe régulièrement sur un nuage pour traverser sa vie. Fille unique, elle a voulu vivre la réalité. L’achat d’un cheval devenait alors un incontournable.

 Casanova allait donc lui sauver la vie, comme dans les merveilleux films de Walt Disney !

 

Casanova a littéralement changé sa vie.

 

Obèse morbide, il fallait qu’elle trouve le moyen de se transformer. Elle ne pouvait croire qu’elle terminerait sa vie dans de telles conditions. Pas question de chevaucher Casanova car elle allait assurément le blesser.

 Elle s’est souvenue que durant son adolescence, même si elle ne pratiquait aucun sport, elle admirait les gens qui couraient. « Je trouvais qu’ils flottaient, qu’ils paraissaient en confort ».

 En soignant son alimentation, la course à pied s’est avérée un complément naturel et graduellement, un changement majeur s’est produit. Une perte de 125 lb pour celle qui a célébré ses 40 ans le 17 mai !  « Je ne dévoile pas mon poids. Je me contente de dire que je dispose présentement d’un poids santé », m’a-t-elle répondu. Toutefois, on n’a qu’à regarder ses photos pour réaliser.

 

Une transformation incroyable pour Mélany.

 

Casanova, abandonné, souffrait de malnutrition lorsqu’elle l’a acheté. Elle l’a sauvé d’une mort certaine ignorant qu’il allait rapidement lui rendre l’appareil. « Si la course à pied n’était pas apparue dans ma vie, il y en a plusieurs qui auraient dû essuyer des claques », poursuit celle qui court depuis l’hiver 2016 seulement et qui démontre par ce commentaire comment son caractère a retrouvé de l’aplomb.

 Suite à des études en musique à l’université du Québec à Montréal et un stage à l’Estill Voice Training en Californie, elle a fondé La Classe de Chant, sa propre école privée qui a pignon sur rue à Montréal.

 « J’ai tenté de maigrir à maintes reprises jadis via des méthodes différentes. Je modifiais momentanément mon apparence sans changer mon mental. La course à pied a réglé ce problème. Tu sais, ce sport est plus fort que la police ! Je suis contente de mon parcours et je ne regrette pas de l’avoir fait avant. Je suis présentement maître de mon corps et pris ma place dans la vie », de dire celle qui a créé un blogue sur son expérience de vie, captant l’attention de plusieurs personnes.

 

Les parents de Mélany n'imaginaient sûrement pas que le petit cheval de Barbie allait avoir un impact semblable sur la vie de leur fille.

 

Prudente, consciente qu’elle doit porter une attention particulière à ses hanches et ses genoux, Mélany gravit chaque échelon. Si, du jour au lendemain, on lui apprenait qu’elle ne peut plus courir, le choc deviendrait terrible et très difficile à encaisser. Son objectif, atteindre le demi-marathon de Walt Disney pour 2018, question de rester bien ancrée dans son monde féérique !

 « Effectivement et j’aimerais bien m’associer à une fondation comme celle de la leucémie, car mon père Wellie, 74 ans, lutte depuis quelques années. En rémission, cette vilaine maladie est réapparue. »

 

Et voilà qu'Alayan fait son apparition dans la vie de cette princesse.

 

Le 11 juin, elle va parader en belle robe de soirée pour Fitness Canada lors d’un événement à Montréal, afin de démontrer sa transformation. « Je n’aurais jamais imaginé ! Dire que j’étais tellement anxieuse auparavant ! Je manquais d’énergie. J’avais l’impression d’être déguisée, de me déplacer dans un corps qui ne m’appartenait pas. »

 Elle a même rencontré un copain, Alayan. « Cartes sur table dès le départ, je lui ai avoué que je disposais de peu de temps libre et qu’il allait me trouver bien ennuyante avec mon alimentation. Depuis deux mois, il a commencé à s’entraîner avec moi et il a même cessé de fumer ! Je suis tellement fière pour lui. »

 

 

Mélany adore enseigner la musique.

 

Elle a joué le rôle d’ambassadrice de la course des princesses à Victoriaville tout récemment et pour Moov Lactive Wear, une ligne de vêtements sportifs, spécialisée pour les femmes !

 « Je conserve toujours mon cœur d’enfant, sans prétention, sans me prendre au sérieux. »

 Comme quoi, la magie du rêve provoque parfois des résultats.