Mettez-vous deux petites minutes dans la peau des organisateurs du marathon de Londres dont la prochaine édition est prévue pour le 22 avril 2018 !

 Ils devaient capoter à la vue du désir des coureurs de partout dans le monde à vouloir participer à leur événement.

 Comment expliquer cet engouement pour cette compétition en particulier ?

 L’ensemble de l’œuvre demeure la réponse la plus logique. Je n’ai jamais entendu une critique négative sur cette structure. Au fil des années, ça ne peut faire autrement que de devenir payant.

 Imaginez ! 386,050 personnes ont posé leur candidature dans le but de récolter un laissez-passer pour le 42km de 2018. On a dû arrêter cette vague au début du mois d’octobre.

 

Les responsables du marathon de Londres ne peuvent contenter tous les coureurs et cela même s'ils le voudraient.

 

C’est bien au-delà de ce qu’ont pu obtenir les monstres comme New York et Chicago. Dans le temps de le dire, le responsable Hugh Brasher s’est empressé de proclamer haut et fort aux yeux de la planète que Londres devenait  le marathon le plus convoité sur cette terre.

 Quand on pense que 40,000 de participants prendront le départ, ça fait pas mal de mécontents. Que cela ne tienne, ils reviendront sans doute à la charge.

 Ce n’est pas des blagues, on parle d’une augmentation de 29%, ce qui totalise environ 250,000 intéressés de plus.

 

Un parcours plat mais surtout agrémenté d'un décor exceptionnel.

 

Les responsables demeurent surpris et n’arrivent pas à s’expliquer ce comportement exceptionnel. Rarement a-t-on vu pareille réaction de la part des adeptes. Dans cette hausse, les femmes prennent le haut du pavé avec un total de 45% des demandes quand on sait très bien que cette distance appartient toujours aux hommes pour la popularité.

 Impossible d’anticiper ce genre de conduite. Je pense que les coureurs y vont avec les sentiments et dans ce choix, figurent différents aspects qu’ils considèreront pour vivre une expérience des plus magnifiques.

 Toutefois, il me semble que j’aurais vu davantage Berlin encaisser un tel courant de popularité. La ville allemande n’a rien à envier aux autres. Le parcours se veut unique et très rapide, ce qui permet aux coureurs talentueux de satisfaire leurs désirs.

 

 

Le marathon de Londres est difficilement accessible.

 

J’ai déjà tenté de m’inscrire à Londres et à chaque fois, je n’ai pas été sélectionné. Je n’ai pas apposé un X sur ce marathon mais disons que d’autres villes intéressantes arrivent à combler mes attentes.

 Particulier ce résultat, qui démontre que la course à pied ne s’essouffle toujours pas dans son élan de popularité contrairement à ce que plusieurs imaginaient, il n’y a pas si longtemps. Les nouvelles mentalités contagieuses procurent des effets bénéfiques et permettent des résultats qui nous aident à mieux comprendre ce qui vient de se passer avec le marathon de Londres.

 Chez-nous, à une plus petite échelle, le marathon de Montréal avait réussi à rassembler 5,000 coureurs pour la dernière édition. Honnêtement, je fus étonné par ce gain.

 Enfin, les coureurs ont repris du poil de la bête et détiennent actuellement le gros bout du bâton !