On sait maintenant beaucoup de choses sur la prochaine convention collective, mais il y a aussi des détails très importants qui vont faire une grosse différence.

Le montant intégral : la ligue va verser 300 millions pour garantir (partiellement) que chaque dollar, sur les contrats qui sont déjà signés. 100 millions de dollars seront donc versés annuellement (année 2, 3 et 4 de l‘entente) et un taux d‘intérêt de 2 % sera aussi applicable sur ces sommes.

Arbitrage : si un arbitre accorde un contrat de 3,5 millions et moins (1,75 millions dans la dernière convention collective) à un joueur, l‘équipe devra se conformer à la décision.

Fond de pension : ceci représente le plus gros gain de l‘AJLNH. Un joueur qui a 10 ans et plus de service recevra 200 000 $ annuellement à compter de 62 ans. Ceux qui ont joué moins de 10 ans, recevront une compensation au prorata.

Partage des revenus : c‘est maintenant 6,1 % des revenus reliés au hockey qui seront placés dans un fond pour assurer le partage des revenus entre les propriétaires riches et les pauvres. Ceci représente une augmentation de 33 % par rapport à la dernière convention collective. La moitié des sommes seront financées par les équipes qui génèrent le plus de revenus. L‘autre moitié viendra de la vente des billets en série et des revenus générés par la ligue. On parle ici des revenus du matchs des étoiles, de la classique hivernale et j‘en passe.

Maintenant, même les équipes qui évoluent dans des gros marchés, mais qui ont des difficultés financières (Islanders, Devils, Ducks, etc) vont recevoir des compensations.

Comité de surveillance du partage des revenus : 7 membres seront nommés pour examiner la façon dont l‘argent sera distribué entre les propriétaires. Il y aura 4 membres de la LNH et 3 de l‘AJLNH.

Fond de croissance de l‘industrie : les 7 membres du comité de surveillance vont administrer ce fond qui recevra 20 millions de dollars annuellement, pour aider certaines équipes à améliorer leurs gestions. On veut ainsi que ces équipes génèrent plus de revenus.

Suspension : les joueurs vont pouvoir aller en appel s‘ils sont suspendus pour 6 matchs et plus. C‘est un arbitre neutre qui va décider si la suspension est justifiée. Les amendes maximums vont passer à 10 000 $ maximum pour la première offrande et 15 000 $ pour la deuxième.

Suspension à la suite d‘un incident hors-glace : un joueur pourra aussi aller en appel d‘une suspension. Encore une fois, un arbitre neutre jugera si la décision de la ligue est justifiée ou non.

Tests anti-dopages : chaque joueur sera testé au camp d‘entraînement, et ce, à compter de la saison 2013–2014. Il y aura d‘autres tests durant la saison, les séries et la saison morte.

Les tests vont aussi porter sur les hormones de croissance. Mais un comité devra être mis en place, avant que les tests débutent, afin de s‘assurer que tout se fera dans les normes.

-Les joueurs auront leur propre chambre sur la route, à l‘exception de ceux qui évoluent sous des contrats recrues.

- Il y aura 3 jours de congé à Noël.

- Les joueurs auront quatre jours de congé par mois.

Et la bonne nouvelle pour les joueurs qui détestent les fausses taxes, comme moi. Lorsque les équipes iront jouer à Nashville, ils devront continuer de verser une taxe de 2500 $ à l‘État. La bonne nouvelle, la ligue va maintenant rembourser les joueurs à la fin de la saison.