Lors d’une conversation avec Bill Daly la journée de Noël, le commissaire adjoint de la LNH m’avait indiqué que la ligue avait l’intention de régler le conflit rapidement.

On peut dire qu’il est passé de la parole aux actes avec une offre qui a été envoyée à l’Association des joueurs jeudi et le document a été étudié dans la journée de vendredi.

Le point le plus important, c’est que la LNH accepte de repousser d’une année, soit à 6 ans, la limite qu’elle veut imposer aux joueurs sur la durée des contrats. Mais déjà on sait que l’AJLNH souhaite plus de flexibilité et que la ligue se rapproche de sa demande qui est que les contrats soient limités à 8 ans.

L’autre problème est le suivant. La transition entre la prochaine saison et celle de 2013–2014 risque d’être pénible. Le plafond salarial devra être de 60 millions l’an prochain et la ligue accepte que chaque équipe rachète le contrat d’un joueur, sans que ceci ne se retrouve sous le plafond salarial. C’est bien beau en théorie, mais en pratique, les contrats rachetés se retrouveraient dans la part des revenus reliés au hockey des joueurs.

Il est évident que si la ligue accepte de bouger en ce sens, les chances qu’une entente survienne seront plus grandes.

Mais avant de crier victoire, il y a encore du travail à faire. Il est évident que les joueurs vont faire une contre-offre à la ligue.

La bonne nouvelle, c’est qu’on connait clairement les intentions de la ligue qui souhaite avoir une saison.

L’objectif est d’ailleurs le suivant. Les camps d’entraînement débuteraient le 11 janvier et la saison le 18. Reste que si aucune entente ne survient d‘ici le 11 janvier, la saison sera annulée, c‘est du moins ce que la LNH a indiqué à l‘AJLNH.