« Je suis juste restée surprise, je ne marque pas souvent des buts, quand j’ai marqué, j’ai regardé tout le monde et ils avaient tous les bras dans les airs (…) c’est leur énergie qui m’a fait réaliser que j’avais marqué. »

La recrue Laurence Beaulieu a enfilé son premier but dans la LCHF et les Canadiennes ont pris leur revanche sur le Red Star de Kunlun en l’emportant 5-3, dimanche après-midi à l’aréna Michel Normandin.

Dès les premiers instants du match, les Montréalaises avaient le couteau entre les dents, désireuses de venger leur défaite de la veille au compte de 3-1 face à la formation chinoise au Centre Bell.

L’Ontarienne Melanie Desrochers a donné le ton en ouvrant le pointage avec son deuxième but de la saison. Les Montréalaises ont ensuite profité d’un avantage numérique pour doubler leur avance; Noémie Marin a saisi l’occasion pour noircir la feuille de pointage. 

Le Red Star n’a pas perdu de temps pour répliquer, l’annonceur maison n’avait même pas terminé de faire l’annonce du dernier but lorsque Maddie Woo déjoua  Catherine Heron pour réduire l’écart à un seul but. La défenseure Melanie Jue  a ensuite créé l’égalité, ajoutant un troisième point à sa fiche face aux Canadiennes ce week-end.

Dans la défaite, le Red Star a donné du fil à retordre aux joueurs montréalaises,  Catherine Herron  s’est signalée à plusieurs moments clés devant le filet des Canadiennes, hier. 

Pour remercier sa gardienne, Laurence Beaulieu a fait les choses en grand en marquant son premier but en carrière dans la ligue. Son puissant tir du haut des cercles des mises en jeu s’est frayé un chemin jusque dans le filet adverse pour redonner l’avance à l'équipe locale. La défenseure, produit de l’Université de Montréal, avoue qu’il y a une grande marche à franchir entre le hockey universitaire et la Ligue canadienne de hockey féminin. Pensait-elle marquer son premier but dès son sixième match?

 « Sincèrement, je me disais que probablement, je ne le marquerais jamais. Je suis une défenseure défensive, donc je me dis que si je ne me fais pas marquer, je fais ma job. Mais là, j’ai fait un but et je suis juste trop contente que ça arrive.  J’ai surpassé mes attentes en termes de statistiques. »

 Au dernier tiers, la vétérane Noémie Marin a ensuite doublé l’avance des siennes en marquant son deuxième but du match. Sa coéquipière Anne-Sophie Bettez a aussi trouvé le fond du filet en fin de rencontre pour mener les Canadiennes vers un cinquième gain en six matchs cette saison.

L’entraîneur-chef Dany Brunet, qui est devenu l’entraîneur le plus victorieux de la ligue avec 76 victoires en saison régulière, a bien apprécié la performance de ses joueuses après la dure défaite de la veille.

 « Les joueuses ont compris le message, les orientations qu’on a données. Dans le passé, on avait de la difficulté à avoir de la constance au niveau de l’effort, aujourd’hui on a vu cette constance, on a vu l’effort (…) C’est une question d’identité, une remise en question sur notre façon de jouer depuis le début de la saison, on gagnait et nous, le personnel hockey, on n’était pas satisfait de la façon dont on se comportait (…) Puis aujourd’hui, le message qu’on a lancé aux joueuses est qu’on a un certain talent, mais (...) performer dans cette ligue seulement avec ton talent, ça peut fonctionner, mais à un certain moment donné, ça peut devenir éphémère. »

Avec une victoire de chaque côté, le dernier match de la Super Série, prévu mardi soir à l’aréna Michel-Normandin,  est à ne pas manquer!