Bonjour à tous les fans du Grand Club,

Le 2 juillet dernier, le Canadien de Montréal signait Carey Price à une prolongation de contrat de 8 ans d’un total de 84$ millions. Depuis ce temps, le débat rage parmi les fans à savoir si cette extension est une bonne chose ou non. Beaucoup d’encre a coulée sur le sujet, puisqu’à partir de la saison 2018-19, Carey Price sera un des joueurs les mieux payés dans la LNH, et le gardien le mieux payé.

 J’ai donc décidé de faire une étude statistique avec une question, combien coûte un gardien capable de remporter une coupe Stanley? Et quelles sont les statistiques typiques (gains, défaites, moyenne de buts alloués et pourcentage d’efficacité) à laquelle une équipe peut s’attendre d’un tel gardien. Je ne souhaite pas présenter d’opinion soit favorable ou défavorable sur Carey Price, seulement à présenter des chiffres et je vous laisse le soin d’en tirer votre propre conclusion.

Pour les fins de cette étude, je n’ai analysé que les statistiques de saison régulière, puisque le nombre de matchs joués en séries peut varier d’une année à l’autre et risque de fausser les données.  Pour le salaire, je me suis fié au salaire contre la masse salariale pour tous les contrats signés après le lockout de 2004-2005 et au salaire annuel pour les contrats signés avant. Je n’ai tenu compte que du gardien qui a défendu les buts dans la victoire de la Coupe, et non pas le duo; seules les statistiques du gardien pour l’année où il a gagné la Coupe seront retenues (et non pas la moyenne cumulative). Nous étudierons les statistiques de 2006 (année suivant le lockout) à 2017, soit depuis l’instauration d’un plafond salarial dans la LNH. Pour les défaites, les défaites en prolongation ont été ajoutées aux défaites en temps régulier pour simplifier les choses.

 

Année

Équipe

Gardien

Salaire

V

D

MBA

%EFF

2006

Hurricanes

Cam Ward

$684,000

14

10

3.68

0.882

2007

Ducks

JS Giguère

$3,990,000

36

18

2.26

0.918

2008

Red Wings

Chris Osgood

$800,000

27

13

2.09

0.914

2009

Penguins

MA Fleury

$5,000,000

35

25

2.67

0.912

2010

Blackhawks

Anti Niemi

$826,875

26

11

2.25

0.912

2011

Bruins

Tim Thomas

$6,000,000

35

20

2.00

0.938

2012

Kings

Jonathan Quick

$1,800,000

35

34

1.95

0.929

2013

Blackhawks

Corey Crawford

$2,666,667

19

10

1.94

0.926

2014

Kings

Jonathan Quick

$7,000,000

27

21

2.07

0.915

2015

Blackhawks

Corey Crawford

$6,000,000

32

25

2.27

0.924

2016

Penguins

Matt Murray

$628,333

9

3

2.00

0.930

2017

Penguins

Matt Murray

$628,333

32

14

2.41

0.923

 

Moyenne :

 

 

$3,002,017.33

27

17

2.30

0.919

 

Donc, nous obtenons un gardien typique reportant 27 victoires et subissant 17 défaites avec une moyenne de buts alloués de 2.30 et un pourcentage d’efficacité de 0.919. Le salaire moyen est d’un peu plus de 3M$ par année.

Pour Carey Price, si nous nous fions aux statistiques sur RDS.ca, en 10 saisons dans la LNH, Price a 270 (donc 27 par saison en moyenne) victoires, 230 défaites (23 défaites/saison), une MBA de 2.40 et un %EFF de 0.920.

Conclusion

Certains m’accuseront d’avoir une vue très simpliste sur le métier de gardien de but et la valeur de Carey Price au Canadien de Montréal. Si nous nous fions aux chiffres, Price est dans la moyenne des gardiens qui ont remporté la coupe (sauf pour le salaire). Ma conclusion de cette étude est que la position de gardien de but est surévaluée dans la conquête d’une Coupe Stanley. Tim Thomas est le gardien avec le meilleur taux d’efficacité avec 0.938, Cam Ward le pire avec 0.882. À 5 reprises dans les 12 dernières saisons, un gardien a remporté la Coupe avec moins de 3 ans d’expérience dans la LNH (contrat de recrue).

Qu’en dites-vous chers partisans? Est-ce que les résultats vous surprennent? Vous encouragent? Vous font changer d’idée? Je vous laisse le soin de lancer le débat.