Le dossier de Jarome Iginla va progresser au cours des prochains jours et selon les dernières informations obtenues, le capitaine des Flames a soumis une liste d’équipes où il accepterait d’être échangé.

Les Bruins, les Penguins, les Kings et les Blackhawks seraient les formations visées par Iginla.

Évidemment les Flames ne veulent pas laisser partir Iginla pour une chanson, eux qui souhaitent obtenir un joueur établi en retour et un choix au repêchage de première ronde.

Ce dossier est émotif pour les Flames et Jarome Iginla, mais pour le bien de l’avenir de l’organisation, un changement semble nécessaire pour permettre aux Flames de remonter la pente.

LE MESSAGE DE GUY BOUCHER NE PASSAIT PLUS

Guy Boucher a connu des moments difficiles avec le Lightning au cours des deux dernières saisons. Les blessures sont un facteur important pour expliquer les problèmes de la formation de Tampa.

Mais il y a plus. Le processus de réflexion pour le remplacer a probablement commencé après le match du 9 mars face au Canadien. Le Lightning menait par deux buts en troisième période avant de voir la troupe de Michel Therrien marquer trois buts pour l’emporter 4–3.

Le système de Guy Boucher est innovateur, mais laisse peu de place à l’improvisation en zone offensive, ce qui dérangeait. Si on regarde la façon dont l’équipe jouait, il était clair aux yeux du directeur général, Steve Yzerman, que le message ne passait plus et que les joueurs de talents étaient en manque d’inspiration.

Le capitaine du Lightning Vincent Lecavalier n’est pas avec l’équipe présentement en raison de sa blessure à un pied. Il n’a pas voulu entrer en détails sur les problèmes de l’équipe, préférant garder le tout à l’interne. Il avait toutefois ceci à me dire sur le congédiement de son entraîneur :

« Les résultats n‘étaient pas là. Guy a beaucoup de passion et de détermination, mais quand ça ne va pas bien, c‘est soit un joueur qui est échangé ou un entraîneur qui quitte. La direction a pris cette décision et on doit la respecter. »

Pour ce qui est du défenseur Marc-André Bergeron, ce fut court : « Pas de commentaire. »

Maintenant la question est de savoir qui remplacera Guy Boucher. On parle évidemment de Lindy Ruff qui a connu Yzerman avec Équipe Canada et Jon Cooper qui est l’entraîneur du club-école du Lightning. Cooper a permis à la formation de Norfolk de remporter la coupe Calder la saison dernière.

Pour revenir à la décision de Steve Yzerman, comme m’a dit un entraîneur-chef de la LNH dimanche matin : « Lorsqu’on nourrit les lions, il faut s’attendre à se faire mordre. »

C’est vrai. Mais Guy Boucher est un entraîneur qui a énormément à offrir à une organisation et je suis convaincu qu’il va rebondir.