Bonjour à tous!

Aujourd‘hui, nous discuterons d‘une structure du corps humain appelée à recevoir des stress sur une base journalière; le muscle. Puisque les muscles et les tendons sont intimement reliés, ce billet ne serait pas complet sans en faire l‘analyse. Commençons!

Le corps humain compte environ 600 muscles, dont la majorité sont des muscles squelettiques (qui nous font bouger). Les autres entre dans la catégories des muscles lisses (système digestif entre autre) ou cardiaques comme le myocarde (le cœur). 50% de notre corps est composé de muscles.

Un muscle est composé de fibres de collagène, d‘eau et d‘élastine. Son rôle est de permettre le mouvement, celui du tendon est de le fixer aux os. Chaque muscle possède généralement au moins un tendon à son origine (début) et à son insertion (fin). La différence entre le muscle et le tendon réside principalement dans le type de fibre de collagène qui le compose (type I versus type II) ainsi que leur pourcentage en présence. Il n‘y a pas de limite franche entre le muscle, le tendon et l‘os. Le pourcentage des différents types de fibre ainsi que la composition générale de la structure change graduellement en passant de l‘os, au tendon et au muscle (et vice-versa). Trois couches regroupent les différentes microstructures du muscles. Je n‘entrerai pas davantage en détail dans leur composition, cependant, vous pouvez remarquer leurs sub-divisions sur les photo ci-joint.



Le muscle est bien sûr innervé (il reçoit afférence et efférence nerveuse). Un influx nerveux stimule le muscle lorsque vous désirez faire un certain mouvement et votre cerveau est toujours tenu au courant de l‘endroit où se situe votre membre dans l‘espace (proprioception).

Les blessures

Muscles

La blessure la plus fréquente au niveau musculaire se nomme le claquage ou déchirure (muscle strain). Elle se produit lorsque la tension générée est plus grande que la capacité d'étirement des fibres musculaires, que se soit par la force déployée, un étirement externe ou une combinaison des deux. Par exemple, un joueur de basketball retombant sur ses pieds voit ses mollets s'étirer au même moment où ils doivent entrer en contraction. Dans le cas d'une blessure, le complexe musculo-tendineux cèdera à sa portion la plus faible, cela pouvant être affecté par des blessures antérieures ou par prédisposition congénitale. On classe la blessure par degré (1 er, 2 e ou 3 e) selon l'importance de la déchirure, le 3 e degré se voulant une déchirure complète (sur toute l‘épaisseur, mais pas nécessairement toute la largeur ou longueur).

Tendons

On retrouve le même type de blessure par déchirure au niveau tendineux, qu‘on ne nomme pas claquage, mais bien déchirure ou rupture. Il est aussi possible de subir ce qu‘on appelle la tendinite; blessure qui découle d‘une sur-utilisation tendineuse ne permettant pas la récupération complète de la structure.

Les blessures musculaires ou tendineuses communes chez l'athlète: blessure à l‘aine (Georges St-Pierre), déchirure d‘un ou plusieurs muscles ou tendons de la coiffe des rotateurs de l‘épaule (Marian Hossa), déchirure du tendon d‘achille (Robert Lang), blessure lombaire ou cervicale, claquage musculaire divers, contusion.

Quoi faire en cas de blessure?

En cas de trauma, on applique toujours le même principe PRICE

P pour protection.

R pour rest (repos).

I pour ice (glace) qu’on applique 15 minutes aux deux heures.

C pour compression qui est rarement utilisée dans ce genre de blessure.

E pour élévation.

Chaque blessure étant différente, rappelez-vous qu’il est important de consulter un professionnel de la santé si vous subissez une blessure. Le physiothérapeute est un professionnel de la santé de première ligne, issu d’études universitaires. Il est le spécialiste de l’évaluation et du traitement des problèmes neuro-musculo-squelettiques du corps humain. Vous n’avez pas besoin de prescription médicale pour consulter.

N‘hésitez-pas si vous avez des questions!

François Grégoire, pht

Photo empruntée à: http://www.people.eku.edu/ritchisong/301images/muscle_structure.jpg

et

http://www.bio.miami.edu/~cmallery/150/neuro/sciam.muscle.1.jpg