Par Jimmy Gagnon Vézina

L’année 2017 n’a pas fini de nous gâter côté boxe! Ce samedi 14 octobre, au Barclays Center de New York, aura lieu un événement qui bouleversera le classement des 154 livres. Les titres de champion du monde de 4 associations seront disputés lors de 3 combats très relevés. Erislandy Lara et Terrell Gausha se disputeront les titres IBO et WBA, Jermell Charlo et Erickson Lubin le titre WBC puis Jarrett Hurd et Austin Trout le titre IBF.

S’il n’est pas rare de voir des combats de ce calibre sur la planète boxe, il demeure que nous n’avons pas souvent la chance de voir des cartes aussi intéressantes et intrigantes. Pour le plaisir, je veux bien me prêter au jeu des prédictions mais, les 3 combats étant très équilibrés, je serais surpris que tout se déroule comme prévu.

LARA vs GAUSHA

Le Cubain Erislandy Lara (24-2-2, 14 K.O.) est sur une séquence de 5 victoires depuis qu’il s’est incliné par décision partagée aux dépens de Canelo Alvarez. Sa seul autre défaite est survenue en 2011 dans un autre affrontement très serré face à Paul Williams. Ce combat fut très formateur pour le boxeur Cubain qui semble s’améliorer à chaque combat. Il a entre autres vaincu Alfredo Angulo, Austin Trout et Ishe Smith.

Terrell Gausha (20-0, 9 K.O.) n’a pas connu un parcours particulièrement difficile depuis son passage chez les pros mais le boxeur de 30 ans a tout de même un impressionnant baguage de boxe amateur. En effet, Gausha avait 10 ans lorsqu’il a commencé la boxe dans son patelin à Cleveland où il a remporté les Golden Gloves à 5 reprises. Il a aussi gagné les championnats nationaux Américain en 2009 et en 2012 pour finalement compléter sa carrière amateur avec une présence remarquée aux Olympiques de Londres. L’Américain y réalisa le premier K.O. de la compétition avant de s’incliner en quart de finale, olympique oblige, ce fut une décision controversée.

Je crois que l’expérience de Lara face à des rivaux de très haut calibre fera la différence dans ce combat. Il ne faut pas négliger l’expérience amateur de Gausha, mais il faut avouer que la marche semble très haute pour lui considérant qu’il en sera à son premier 12 rounds en carrière. Lara est présentement au sommet de son art, il poussera Gausha dans des zones où il n’a jamais été auparavant et je ne serais pas surpris que l’on assiste à un K.O. dans les rounds de championnat.

CHARLO VS LUBIN

Jermell Charlo (29-0-0, 14 K.O.) n’a disputé que 2 combats depuis qu’il a défait le Québécois Joachim Alcine par K.O. en octobre 2015. Lors du premier, le petit frère de Jermall Charlo est devenu champion WBC en arrêtant John Jackson de manière spectaculaire au huitième round. Le combat fut cependant très difficile. En effet, avant de s’éteindre au huitième round, Jackson profitait d’une confortable avance sur les cartes des 3 juges. Charlo a ensuite défendu son titre, de manière beaucoup plus convaincante, face à Charles Hatley. Ce dernier ayant littéralement fait un voyage au pays des rêves après avoir été brutalisé durant 6 rounds impeccables d’un boxeur visiblement toujours en progression.

Erickson Lubin (18-0-0, 13 K.O.) n’a que 22 ans. Fort d’une fiche de 143 victoires en 150 combats chez les amateurs, celui qu’on surnomme «The Hammer» passait chez les pros à l’âge de 18 ans. D’abord chez Iron Mike Productions, ensuite chez Al Haymon, la majorité de ses combats furent diffusés à la télévision américaine. Le très jeune Lubin s’est déjà battu à 18 reprises en moins de 4 ans et la fiche cumulée de ses 4 derniers adversaires compte 106 victoires pour seulement 6 défaites. Plus remarquable encore, seul l’un d’eux a réussi l’exploit terminer le combat sur ses pieds perdant tout de même tous les rounds.

On pourrait être tenté de donner l’avantage à Erickson Lubin, lui qui a été beaucoup plus actif que son opposant dans les dernières années, mais 22 ans c’est très jeune. De plus, Lubin n’a jamais fait face à un boxeur du calibre de Jermell Charlo. Si ce dernier n’est pas tout à fait au même niveau que son frère Jermall, il n’en demeure pas moins un boxeur d’élite. Selon moi Charlo devrait remporter à peu près tous les rounds, ce qui ne serait pas dramatique pour la carrière de Lubin qui doit en profiter pour apprendre le plus possible de cette expérience. Après tout, même en cas d’échec, bien d’autres opportunités se présenteront à ce jeune prodige qui est encore loin d’avoir atteint son plein potentiel.

HURD VS TROUT

Le parcours de Jarrett Hurd (20-0, 14 K.O.), tout comme ses combats, est très impressionnant. Le tombeur de Jo Jo Dan possède une force de frappe impressionnante et pratique un style très spectaculaire. Il a remporté le titre IBF plus tôt cette année en défaisant Tony Harrison au 9ième round par K.O. Hurd semble prendre tous les coups de ses adversaires sans difficulté, mais il demeure qu’il se fait toucher régulièrement. Par-contre, il fait toujours payer ses adversaires. On ne le frappe pas sans se faire frapper.

Austin Trout (30-3, 17 K.O.) est un ex-champion du monde très expérimenté. Son fait d’arme le plus notoire est sans contredit sa victoire convaincante face au légendaire Miguel Cotto en décembre 2012. Ses 3 défaites son survenues face à des adversaires de très haut calibre en Canelo Alvarez, Erislandy Lara et Jermall Charlo(le frère de Jermell). Et bien qu’il ait visité le tapis à quelques reprises, il s’est toujours relevé et ne s’est jamais fait passer le K.O.

Ce combat est, pour moi, le plus intriguant de la carte. Hurd est toujours en progression alors que Trout commence, selon plusieurs, à montrer des signes d’usure. J’ai du mal à me faire une idée fixe sur ce combat mais je crois bien que l’expérience de Trout fera la différence. Je ne fais pas partie de ceux qui croient que l’ex-champion WBA est fini. Lors de son dernier combat, il a donné beaucoup de difficultés à nul autre Jermall Charlo, démontrant ainsi qu’il était toujours très efficace dans un ring. Il faut comprendre que le frère de Jermell est particulièrement excellent, ce combat n’a fait que démontrer à quel point Trout est un bon boxeur. On aura donc droit à 12 rounds enlevant mais Trout sera, malgré son âge, plus rapide et plus efficace que Hurd. Par contre, je serais très surpris si Trout arrivait à lui passer le K.O.