J'aimerais tout d'abord commencer avec une petite paranthèse. Pour ceux qui me lisent régulièrement, vous savez bien évidemment que je suis d'abord et avant tout un blogueur de basketball. Cependant, le football, qu'il soit canadien ou américain, me passionne tout autant. J'ai récemment été pris par l'envie de me lancer dans un nouveau domaine afin de diversifier mon contenu ainsi que de partager des nouvelles et des opinions sur notre équipe locale.

Donc, merci de votre compréhension, et j'espère que vous apprécierez également cette facette de ma passion pour le sport. Si vous ne me lisiez pas auparavant, il est donc temps de me découvrir en tant que blogueur football!

Vendredi dernier, les Alouettes ont été confrontés aux puissants Stampeders de Calgary, mené par le quart-arrière étoile, Bo Levi Mitchell. Ce dernier, sacré Joueur par Excellence de l'Année lors de la saison 2016, était jusqu'à maintenant invaincu à ses 19 derniers matchs. Le quart de 27 ans possédait effectivement une fiche de 17-0-2 lors de ces rencontres, faisant sans équivoque de lui un des joueurs les plus redoutés du circuit.

Malgré cette impressionnante série, les Alouettes ont su surmonter le défi pour arracher la victoire aux Stampeders à l'aide d'un verdict de 30-23. L'offensive de Montréal a enfin pu se débloquer considérablement, elle qui n'avaient pas atteint le plateau des 20 points lors de ses trois premiers affrontements.

Cette dernière a pu produire trois touchés ainsi qu'un placement pour accumuler un total de 24 points. Alors qu'un de ces touchés a été réalisé par la passe sur un attrapé de B.J. Cunningham, les deux autres ont été fournis par le jeu au sol des Alouettes. Ils ont respectivement été inscrits par Tyrell Sutton et Vernon Adams Jr.

De plus, c'est un jeu revigorant de la part du demi-défensif Branden Dozier qui a complété le pointage pour la formation montréalaise. Dozier a récupéré l'échappé de l'offensive adverse avant de parcourir 76 verges pour inscrire un touché défensif. Il s'agit d'un premier touché en carrière pour la recrue de 23 ans.

C'est également lui qui a brillé pour les plaqués, lui qui a mené Montréal à ce chapitre avec sept unités. Les secondeurs Chip Cox et Kyries Hebert ont eux aussi contribué avec une production de six plaqués chacun. Le deuxième de ces joueurs a d'ailleurs ajouté ces plaqués à ses cumulatifs de saison pour grimper au troisième rang à ce chapitre dans la LCF.

Alors que les Alouettes ont opté pour un jeu à l'attaque beaucoup plus équilibré (22 passes - 26 courses), les Stampeders ont appuyé l'ensemble de leur stratégie sur les passes de leur imposant quart-arrière (50 passes - 10 courses). Cette décision peut s'expliquer par l'expulsion du porteur de ballon Jerome Messam, actuellement classé troisième pour les verges au sol.

Mis à part le touché connectant Bo Levi Mitchell au receveur DaVaris Daniels, l'entièreté des points générés par Calgary ont été fruit des placements du botteur Rene Paredes, qui a réussi ses cinq tentatives pour élevé son total en saison à douze. Ce chiffre permet à Paredes de trôner au deuxième échelon du circuit à ce chapitre.

Le demi inséré Kamar Jorden n'est pas du tout à négliger du côté des Stampeders, lui qui a capté neuf ballons pour 140 verges au cours du match. Jorden connaît un début de saison incroyable, alors qu'il se situe au troisième rang pour les verges de réception avec 380 ainsi qu'au premier rang pour les touchés par réception avec quatre.

Le quart-arrière Darian Durant a connu une belle rencontre en amassant 296 verges par la passe en complétant 17 de ses 22 essais par la voie des airs. Sur la toute première séquence de l'affrontement, Durant a certainement donné le momentum à son équipe en rejoignant Ernest Jackson pour un jeu de 80 verges. Jackson a d'ailleurs terminé la rencontre avec une récolte de 118 verges.

Il ne s'agit pas seulement d'une victoire sur le plan statistique, mais bien plus que ça. Si les Alouettes peuvent se baser sur leur dernière performance, il pourront bien faire dès les prochaines semaines. Un gain qui permet de mettre fin à une séquence de deux défaites ainsi qu'une série de 19 matchs sans défaite de l'adversaire, ça ne se voit pas tous les jours.

Montréal se retrouve maintenant avec un dossier neutre de 2-2 au bout de la quatrième semaine, ce qui les place en seconde position du classement de la Division Est. Ils disputeront leur prochaine partie mercredi le 19 juillet à Ottawa face au Rouge et Noir, sur les ondes de RDS.