J’aime beaucoup les Falcons d’Atlanta.  Comme la plupart des fans de football d'ailleurs.  Parce qu’il s’agit d’une excellente équipe de football avec un quart de franchise (Matt Ryan), qui joue le football comme il se doit.  Une équipe spéctaculaire et agréable à regarder jouer.

Par contre, en 2017, la route pourrait être longue et difficile pour retourner au Super Bowl.  En effet,  il existe une croyance parmi les fans de football à l’effet que les équipes qui ont subis la défaite en finale du Super Bowl connaissent certaines difficulté l'année suivante.. Une croyance qui bien qu’elle ait été exagérée au cours des années, n’est pas sans fondement.

Il est vrai que près de 70% des équipes défaites au Super Bowl parviennent à se qualifier pour les séries l’année suivante. Par contre, et c’est là le problème, on ne peut ignorer le fait que, dans toute l’histoire de la NFL, seulement 2 équipes sont parvenues à gagner le Super Bowl après avoir perdu en finale l’année précédante. La dernière fois c’était en 1971 (Dolphins de Miami).

Même s'il s'agit d'une équipe talentueuse, la tâche s’annonce donc colossale pour les Falcons d’Atlanta. Surtout si on considère que la 2e demie du dernier Super Bowl pourrait laisser des traces. Une tâche difficile, mais pas impossible non plus.

UNE ÉQUIPE SOLIDE ET UN NOYAU DE JOUEURS JEUNES ET TALENTUEUX

Les Falcons forment une excellente équipe de football, Il n’y a pas de doute là-dessus. De plus, durant la saison morte, l’équipe n’a subi aucune perte significative en plus d’ajouter certains joueurs clés (j’y reviendrai plus tard).

Encore plus important, le noyau de joueur des Falcons est très jeune. Seuls Matt Ryan (32) et Alex Mack (31) ont plus de 30 ans. Mack, le centre offensif de l’équipe, n’en a probablement plus pour très longtemps. Par contre, Matt Ryan est encore dans la fleur de l’âge parce que 32 ans, c’est jeune pour un quart-arrière.

En défense, aucun des joueurs clés n’a plus de 26 ans. Vick Beasley (24), Deon Jones (22), Keanu Neal (21), Devontre Campbell (23) et Jarrett Grady (24) ont tous moins de 25 ans. En attaque, on a l’impression que Julio Jones est dans la NFL depuis toujours, mais il n’a que 28 ans. Austin Hooper (22), Davontae Freeman (25), Tevin Coleman (24) et Jack Mattews (25) sont tous encore très jeunes.

Il est clair que si les Falcons parviennent à garder ce noyau de joueur ensemble, ils seront dangereux pour de nombreuses années.

DEUX NOUVEAUX COORDONNATEURS

Si les Falcons possèdent beaucoup de talent au niveau des joueurs, il n’est pas assuré quel’équipe d’entraîneurs sera à la hauteur. Durant la saison-morte, les Falcons ont perdu leurs deux coordonnateurs. Kyle Shanahan a quitté pour devenir l’entraîneur-chef des 49ers. Richard Smith (coordonnateur défensif) a été congédié.

Si le départ de Shanahan était prévisible, je m’explique mal le congédiement de Smith. En congédiant Smith, les Falcons ont créer une situation d’instabilité parce que les joueurs devront maintenant composé avec un nouveau coordonnateur des deux côtés du ballon. Il est vrai que Smith (tout comme Shanahan d’ailleurs) a pris plusieurs décisions douteuses pendant le Super Bowl, mais son congédiement m’apparaît être une décision basée sur l’émotion et non sur la raison.

Jedois aussi mentionné que je suis loin d’être convaincu du choix des deux nouveaux coordonnateurs. Marquand Manuel (nouveau coordonnateur défensif) s’est surtout fait connaître pour avoir demandé à Eli Apple au « NFL combine » de 2016, s’il aimait les hommes. Manuel a dû présenter des excuses publiques pour ce geste qui n’était, avouons-le, pas fort, mais disons qu'on peut questionner son jugement.

Steve Sarkisian (coordonnateur offensif), quant à lui, a quitté le programme de l’université USC (dont il était l’entraîneur-chef) dans des circonstances nébuleuses possiblement liées à un problème de consommation d’alcool.  Sarkisian possède un certain talent comme entraîneur, mais sa situation personnelle est-elle en ordre? Espérons que oui.

Les Falcons auront une excellente équipe sur le terrain, aucun doute la dessus,  mais il faudra que la direction soit à la hauteur si l’équipe veut connaître du succès. C’est une règle de base au football. L'équipe d'entraîneurs représente, à coups sûr, un gros point d'interrogation.

LE MANQUE DE PROFONDEUR EN DÉFENSIVE

Lors du dernier Super Bowl, la plupart des observateurs ont fait porter le blâme de l’effondrement des Falcons sur les choix de jeux douteux des entraîneurs en 2e demie. C’est vrai, mais il y a un élément qui est passé presqu’inaperçu et c’est que la défensive des Falcons était complètement épuisée en 2e demie. Particulièrement le front défensif qui n’arrivait plus à mettre de la pression sur Tom Brady.

La vérité, c’est que les Falcons comptent d’excellents partant à la plupart des position clés en défensive, mais qu’ils n’ont pas suffisamment de profondeur pour favoriser une rotation de leurs joueurs. Résultat : plus les répétitions défensives s'accumulent, moins la défensive est efficace. On en a eu un excellent exemple au Super Bowl et les Falcons aurait eu tort de prendre cette situation à la légère.

Dans cet ordre d'idée, les Falcons ont mis beaucoup d’énergie à améliorer leur front défensif durant la saison morte. Ils ont signé Dontari Poe (Kansas-City), Courtney Upshaw (Baltimore) et Jack Crawford (Dallas) en plus de repêcher Tak McKinley (1ère ronde) et Duke Riley (3e ronde). De ce groupe, seul Dontari Poe devrait être un partant dès le début de la saison, mais les autres apporteront une profondeur qui a vraiment manquée aux Falcons l'année dernière..

EN RÉSUMÉ

Je ne pense pas qu’on reverra les Falcons en finale du Super Bowl en 2017. Pas parce que je suis supersticieux ou que je crois à une sorte de malédiction frappant les équipes perdantes au Super Bowl. Ce serait plutôt parce que la situation de l’équipe au niveau des entraîneurs (deux nouveaux coordonnateurs) demandera un certain temps d’adaptation.

Je m’attends à voir les Falcons en séries par contre. C’est un club bien construit. Ils ont le talent, ils ont leur quart de franchise et, par-dessus tout, ils sont jeunes. La fenêtre d’opportunité des Falcons ne fait que s’ouvrir Je ne serais pas surpris si on voyait les Falcons soulever le trophé Lombardi avant la fin de la décénie.  Ils ont les atouts pour y arriver.

Et vous, qu'en pensez-vous?